Lecture du jour : Is 11, 1-10

En ce jour-là, un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur – qui lui inspirera la crainte du Seigneur. Il ne jugera pas sur l’apparence ; il ne se prononcera pas sur des rumeurs. Il jugera les petits avec justice ; avec droiture, il se prononcera en faveur des humbles du pays. Du bâton de sa parole, il frappera le pays ; du souffle de ses lèvres, il fera mourir le méchant. La justice est la ceinture de ses hanches ; la fidélité est la ceinture de ses reins.
Le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chevreau, le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira. La vache et l’ourse auront même pâture, leurs petits auront même gîte. Le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage. Le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra ; sur le trou de la vipère, l’enfant étendra la main. Il n’y aura plus de mal ni de corruption sur toute ma montagne sainte ; car la connaissance du Seigneur remplira le pays comme les eaux recouvrent le fond de la mer. Ce jour-là, la racine de Jessé sera dressée comme un étendard pour les peuples, les nations la chercheront, et la gloire sera sa demeure.

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le mardi 29 novembre, première semaine du temps de l’Avent

Au moment de débuter ce temps de prière, je respire lentement, pour accueillir la présence de Dieu à mes côtés. Donne-moi Seigneur d’être attentif à ce qui est petit, modeste, qui germe peu à peu en moi et autour de moi. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

Nous entrons en prière avec Rorate Coeli chanté par le séminaire français de Rome.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 11 du livre du prophète Isaïe

En ce jour-là, un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur – qui lui inspirera la crainte du Seigneur. Il ne jugera pas sur l’apparence ; il ne se prononcera pas sur des rumeurs. Il jugera les petits avec justice ; avec droiture, il se prononcera en faveur des humbles du pays. Du bâton de sa parole, il frappera le pays ; du souffle de ses lèvres, il fera mourir le méchant. La justice est la ceinture de ses hanches ; la fidélité est la ceinture de ses reins.
Le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chevreau, le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira. La vache et l’ourse auront même pâture, leurs petits auront même gîte. Le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage. Le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra ; sur le trou de la vipère, l’enfant étendra la main. Il n’y aura plus de mal ni de corruption sur toute ma montagne sainte ; car la connaissance du Seigneur remplira le pays comme les eaux recouvrent le fond de la mer. Ce jour-là, la racine de Jessé sera dressée comme un étendard pour les peuples, les nations la chercheront, et la gloire sera sa demeure.

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Je commence par imaginer un arbre, une vigne, un tronc peut-être. Au printemps, je contemple un bourgeon apparaître, une petite branche prendre son envol. Il en est de même quand un enfant vient au monde. J’entre dans cette promesse d’avenir, cette espérance qu’est ce temps de l’Avent dans lequel nous sommes entrés.

2
Un portrait est esquissé de cet enfant attendu : Sur lui reposera l’Esprit de Dieu, esprit de sagesse, de discernement, de conseil, de force, de connaissance et de crainte c’est à dire de respect de Dieu. Quel esprit puis-je demander pour moi ? Sagesse, discernement, conseil, force, connaissance, crainte de Dieu ?

3
Cet oracle se termine par la description d’un monde idéal, où la violence ne sera plus, où les anciens ennemis se parlent et se côtoient sans crainte. On semble revenu au jardin de la Genèse. Ce Royaume est à bâtir. Quelle pierre puis-je poser dans les prochains jours pour aider à son avènement ?

Ecoutons à nouveau ce bel oracle d’Isaïe.

A la fin de ce temps de prière, je recueille ce qui a pu naître dans ma méditation. Je le présente au Seigneur et en fait la base d’un dialogue simple et vrai avec lui.

Doxologie
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles, Amen.

Rorate caeli de Grégorien/G. de Sevin interprété par Chœur du Séminaire français de Rome
«Misericordia in aeternum» © Éditions JADE Voir le site des Éditions JADE

Le Semeur d'Amour de Lully Sakaguchi interprété par Lully Sakaguchi
«Méditations au piano» © ADF-Bayard Musique Voir le site de ADF-Bayard Musique

:
: