Évangile du jour : Mt 16, 24-28

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :

« Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la trouvera. Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il à gagner le monde entier, si c’est au prix de sa vie ? Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie ? Car le Fils de l’homme va venir avec ses anges dans la gloire de son Père ; alors il rendra à chacun selon sa conduite. Amen, je vous le dis : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le Fils de l’homme venir dans son Règne. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le vendredi 5 août 2022, 18° Semaine du Temps Ordinaire.


En ce jour, je me dispose à la rencontre avec le Seigneur. Que le Seigneur me donne de savoir discerner dans ma vie ce qui a un réel prix. Si je le peux, je me signe lentement de la croix. Sur mon front « au nom du Père », sur ma poitrine « et du Fils », sur mes épaules « du Saint Esprit ». Amen

Nous entrons en prière avec Cœur de Père par Jean-Philippe Métais et Gilbert Tran.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 16 de l’Évangile selon Saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la trouvera. Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il à gagner le monde entier, si c’est au prix de sa vie ? Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie ? Car le Fils de l’homme va venir avec ses anges dans la gloire de son Père ; alors il rendra à chacun selon sa conduite. Amen, je vous le dis : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le Fils de l’homme venir dans son Règne. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

1

Jésus interpelle ses disciples en leur signifiant que vouloir le suivre, c’est accepter de suivre la croix. Comment puis-je accueillir concrètement l’invitation de Jésus « à renoncer à soi-même, à prendre sa croix, et à le suivre » ?

2

Jésus pointe un paradoxe : Vouloir se sauver par ses propres moyens, c’est se perdre. Mais, se perdre en Dieu, c’est être sauvé. En considérant ma vie, comment puis-je comprendre cela ?

3

Jésus indique qu’il reviendra dans la gloire pour rendre justice selon nos actes. Un instant, j’imagine cette ultime rencontre avec le Seigneur. Quels seraient les premiers mots que je souhaiterais lui dire ?

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau l’évangile en me montrant attentif à la croix qui est au cœur de ce passage.

Invitation à une prière personnelle

Au terme de la prière, j’entre dialogue avec Jésus. Je confie au pied de la croix du Seigneur ce qui m’habite en ce jour.

Notre Père
Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen.

Cœur de Père de Jean-Philippe Métais, Gilbert Tran interprété par Jean-Philippe Métais, Gilbert Tran
«Jean-Philippe Métais et Gilbert Tran» © Autorisation de Jean-Philippe Métais et Gilbert Tran Jean-Philippe Métais et Gilbert tran

:
: