Évangile du jour : Lc 9, 28b-36

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il gravit la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante. Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem.

Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés. Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ! Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait.

Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent. Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » Et pendant que la voix se faisait entendre, il n’y avait plus que Jésus, seul.

Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là, ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le samedi 6 août et nous fêtons la Transfiguration du Seigneur.

En ce jour, je me dispose à la rencontre avec Jésus. Je lui demande de contempler sa gloire dans ma vie. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

Les moines de l’Abbaye de Tamié chantent Ô Père des lumières.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 9 de l’Évangile selon Saint Luc

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il gravit la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante. Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem.
Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés. Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ! Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait.
Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent. Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » Et pendant que la voix se faisait entendre, il n’y avait plus que Jésus, seul.
Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là, ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

Textes liturgiques © AELF, Paris




1

Jésus emmène sur une montagne les disciples qui lui sont chers pour prier avec lui : Pierre, Jacques et Jean. Je contemple cette scène incroyable. Jésus, transfiguré, revêtu de lumière, échange avec Moïse et Elie. Je tente d’imaginer ce que les disciples ont pu ressentir à cette occasion.

2

Une nuée recouvre soudainement les disciples. De celle-ci, une voix se fait entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! ». Je laisse résonner en moi cet appel. Je contemple la proximité entre Jésus et son Père.

3

Au centre de ce récit, apparaît le mot « Gloire. » Il résume à lui seul, l’impression de lumière et de blancheur qui se dégage de la scène. Et pour moi, quels sont les moments de ma vie où je peux contempler la gloire du Seigneur ?

Introduction à la deuxième écoute

Je me rends attentif en écoutant à nouveau le récit de la Transfiguration. J’y entre attentif à mes 5 sens : l’ouïe, la vue, l’odorat, le toucher, le goût.

Invitation à une prière personnelle

Je termine la prière en rendant grâce pour tout ce que le Seigneur a semé de lumineux dans ma vie, pour tout ce qui reflète la gloire de Dieu. Je me confie à Jésus transfiguré.

Notre Père
Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen.

O Père des lumières de Liturgie catholique interprété par Moines de l'Abbaye de Tamié
«Office à l'abbaye de Tamié - Samedi et dimanche» © ADF-Bayard Musique Voir le site de ADF-Bayard Musique

:
: