À l’image du Bon Samaritain

Prions pour que l’engagement du personnel de santé envers les malades et les personnes âgées, en particulier dans les pays les plus pauvres, soit soutenu par les gouvernements et les communautés locales.

La pandémie a mis en avant et fait reconnaître la volonté profonde du personnel soignant de travailler dans de bonnes conditions pour le bien des patients et leur dignité, et ainsi retrouver le sens noble de leur vocation, celle de soulager la personne de ses souffrances. Des milliers de bougies ont été allumées dans le monde à la même heure pour témoigner de notre solidarité et alerter nos gouvernements sur la gestion de cette crise humanitaire sans précédent.

À l’occasion de la XXXe Journée Mondiale des Malades du 11 février 2022, le pape François a déclaré : « Le malade est toujours plus important que sa maladie et c’est pourquoi toute approche thérapeutique ne peut pas négliger l’écoute du patient, son histoire, ses angoisses et ses peurs. […] Je prie pour tous les personnels de santé afin que, riches en miséricorde, ils offrent aux patients, en plus des soins adaptés, leur proximité fraternelle. »

Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux » Lc 6, 36

« L’invitation de Jésus à être miséricordieux comme le Père acquiert une signification particulière pour les personnels de santé. […] Chers opérateurs de santé, votre service auprès des malades, accompli avec amour et  compétence, transcende les limites de la profession pour devenir une mission. Vos mains qui touchent la chair souffrante du Christ peuvent être un signe des mains miséricordieuses du Père. Soyez conscients de la grande dignité de votre profession, comme de la responsabilité qu’elle comporte. »

Deux ans auparavant, lors de la journée des malades de 2020,  le Pape François proclamait : « Je m’adresse donc aux institutions sanitaires et aux Gouvernants de tous les pays du monde, afin qu’ils ne négligent pas  la justice sociale au profit de l’aspect économique. Je souhaite qu’en conjuguant les principes de solidarité et de  subsidiarité, il soit possible de coopérer pour que tous aient accès aux soins appropriés pour sauvegarder et retrouver la  santé. Je remercie de tout cœur les volontaires qui se mettent au service des malades, en allant souvent suppléer les  carences structurelles et en reflétant, par des gestes de tendresse et de proximité, l’image du Christ bon Samaritain. »

Claude Rochette, et le Réseau Mondial de Prière du Pape en France

Cet article À l’image du Bon Samaritain est apparu en premier sur Réseau Mondial de Prière du Pape.

L'article à été publié originellement sur ce site