Témoignage – La liberté intérieure, Michel Kobik sj

La revue Echos jésuites nous propose ce mois-ci un regard sur les centres spirituels avec le témoignage de Michel Kobik


Qui sont les personnes qui viennent en retraite au Centre spirituel du Châtelard ?

Nous accueillons, d’une part, des familiers de la vie spirituelle, qui font un point d’étape, leur retraite annuelle ou démêlent dans la prière une question qui les travaille ; nous accueillons, d’autre part, des gens en recherche, qui tentent l’expérience de la démarche proposée par les Exercices spirituels pour trouver une issue à leur quête.
Parmi ces derniers, beaucoup ne connaissent pas les Exercices, mais, dans la mesure où ils s’y livrent en confiance, ils y trouvent souvent grand profit.

Quel « profit » les retraitants retirent-ils des Exercices ?

Quand une personne se rend compte que sa manière de vivre lui laisse un vide au cœur, comme la Samaritaine de l’Évangile, elle va au puits avec sa cruche, tombe sur le Christ, et se met à parler avec Lui… Ainsi, plusieurs cherchent Dieu qui leur manque dans les choses, même celles de la religion, parce que Dieu est plus grand que les choses. Il n’est pas rare que les gens qui viennent en retraite au Châtelard expérimentent cette vérité à l’intime d’eux-mêmes, qu’ils soient ou non des habitués des Exercices, d’ailleurs !

Cet article a paru dans la revue Échos jésuites (hiver 2021), la revue trimestrielle de la Province jésuite d’Europe Occidentale Francophone. L’abonnement, numérique et papier, est gratuit. Pour découvrir cette revue, cliquez ici.

Pour aller plus loin :