Psaume du jour : Ps 121 (122)

Quelle joie quand on m’a dit : « Nous irons à la maison du Seigneur ! »
Maintenant notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem !
Jérusalem, te voici dans tes murs : ville où tout ensemble ne fait qu’un !
C’est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur,
C'est là qu'Israël doit rendre grâce au nom du Seigneur ;
c’est là le siège du droit, le siège de la maison de David.
Appelez le bonheur sur Jérusalem : « Paix à ceux qui t’aiment !
Que la paix règne dans tes murs, le bonheur dans tes palais ! »
À cause de mes frères et de mes proches, je dirai : « Paix sur toi ! »
À cause de la maison du Seigneur notre Dieu, je désire ton bien.


Textes liturgiques © AELF, Paris

En ce début du temps liturgique de l’Avent, les lectures de la Parole de Dieu parlent beaucoup de joie et de paix. Même si les circonstances peuvent être difficiles, je demande au Seigneur d’entendre cette invitation à la joie, d’accueillir sa Parole et me laisser transformer par elle. Au nom du Père et du Fils et du saint Esprit. Amen.

Les séminaristes de la maison Sainte Thérèse chantent Céleste Jérusalem.

La lecture de ce jour est tirée du Psaume 121.

Quelle joie quand on m’a dit : « Nous irons à la maison du Seigneur ! »

Maintenant notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem !

Jérusalem, te voici dans tes murs : ville où tout ensemble ne fait qu’un !
C’est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur,

C'est là qu'Israël doit rendre grâce au nom du Seigneur ;
c’est là le siège du droit, le siège de la maison de David.

Appelez le bonheur sur Jérusalem : « Paix à ceux qui t’aiment !
Que la paix règne dans tes murs, le bonheur dans tes palais ! »

À cause de mes frères et de mes proches, je dirai : « Paix sur toi ! »
À cause de la maison du Seigneur notre Dieu, je désire ton bien.

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Ce psaume est un psaume des « montées ». Les pèlerins marchent vers Jérusalem. Ils y arrivent et voyant la ville, avant même d’y entrer, laissent éclater leur joie. Je me mêle à ce peuple qui m’aide à marcher, me soutient dans les passages plus difficiles, comme je soutiens sans même le savoir ceux qui marchent avec moi.

2
Faire pèlerinage avec d’autres, connus ou inconnus, unifie le groupe, chacun avec sa diversité et ses différences. Ensemble, ils sont dans l’action de grâces. En Église, nous marchons vers Noël. De quoi, tous ensemble et personnellement, pouvons-nous faire mémoire et rendre grâces ?

3
Jérusalem, en hébreu, signifie « ville de la paix ». J’élargis ma prière demandant que ce temps d’Avent soit une marche vers plus de paix entre les personnes, entre les nations. Je laisse venir un nom de personne avec qui me laisser réconcilier ou un pays en guerre. Je les confie au Seigneur. Quel pas faire pour que grandisse la paix ?

Introduction à la deuxième écoute
Je relis ce psaume ou je le chante si cela m’aide. Je me laisse toucher par le mouvement qui l’anime ou certains mots qui reviennent plusieurs fois.

Invitation à une prière personnelle
Un moment avant la fin du temps fixé, je recueille ce que le Seigneur m’a fait découvrir, comment Il m’a touché. Dans un cœur à cœur tout simple, avec mes propres mots, je Lui parle : Je le remercie, lui rends grâces, lui demande son aide ou toute autre prière qui me sera donnée.

Notre Père
Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Amen

Céleste Jérusalem de Communauté du Verbe de Vie interprété par Séminaristes de la Maison Sainte Thérèse
«Car il n'est qu'amour» © Éditions JADE Voir le site des Éditions JADE

It Came Upon a Midnight Clear de Richard Storrs Willis interprété par Jeff Wahl
«Christmas Guitar» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatunes

:
: