Évangile du jour : Lc 21, 34-36


En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste comme un filet ; il s’abattra, en effet, sur tous les habitants de la terre entière. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le samedi 26 novembre de la 34ème Semaine du temps Ordinaire et nous fêtons St Jean Berchmans, jésuite belge mort à l’âge de 22 ans qui a été un exemple pour tous en montrant comment vivre joyeusement dans le Seigneur.

Nous sommes à la fin de l’année liturgique. Dans les passages de l’Ecriture de ces derniers jours règne un climat de fin du monde. Que le Seigneur ouvre mon cœur et mon intelligence à la Parole qui va m’être donnée aujourd’hui afin de rester éveillé. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

Accompagnés par le chœur des moniales de Sainte Elisabeth de Minsk, nous entrons en prière.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 21 de l’Evangile selon Saint Luc

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste comme un filet ; il s’abattra, en effet, sur tous les habitants de la terre entière. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Ce passage de Saint Luc nous plonge au cœur de notre situation, commune à tous, dans ce monde qui est le notre. C’est bien en ce même lieu que s’amorce l’attente véritable de Dieu qui vient… En ce début de prière, comment cela fait-il écho en moi ? Comment comprendre ce qui m’est demandé par le Seigneur ?

2
Lorsque nos repères s’effondrent, la crainte peut nous saisir… mais, tout ne s’effondre pas. Il nous est dit que le « Fils de l’homme» vient en ce monde qui s’effondre. Que puis-je tirer de manière pratique de ce que me dit Jésus dans ce passage ?

3
« Paraître debout »… debout comme un marcheur qui donne et reçoit, qui est présent, ouvert et désireux d’accueillir l’inconnu… Je me laisse atteindre par ces paroles de Jésus et médite cela.

J’écoute une deuxième fois ce passage, en m’attachant à le recevoir comme une Bonne Nouvelle, comme un chemin de vie.

Je m’adresse maintenant au Seigneur pour lui faire part du fruit de ma prière : suis-je habité par une lumière nouvelle ou, au contraire, par de l’incompréhension ?… Je Lui en parle en toute simplicité, avec confiance.

Âme du Christ
Âme du Christ, sanctifie moi, Corps du Christ, sauve moi, Sang du Christ, enivre moi, Eau du coté du Christ, lave moi, Passion du Christ, fortifie moi, O bon Jésus, exauce moi. Dans tes blessures, cache moi. Ne permet pas que je sois séparé de toi. De l’ennemi défends moi, A ma mort appelle moi. Ordonne-moi de venir à toi, Pour qu’avec tes saints je te loue, Dans les siècles des siècles. Amen

Exapostilaire chant usuel de Monastère de Sainte-Elisabeth de Minsk interprété par Monastère de Sainte-Elisabeth de Minsk
«Résurrection» © ADF-Bayard Musique Voir le site de ADF-Bayard Musique

Rain over Gammel Rye de Daniel Kaede interprété par Daniel Kaede
«Epidemic Sound» © Diffusé avec autorisation Epidemic Sound

:
: