Évangile du jour : Mt 23, 23-26

En ce temps-là, Jésus disait : « Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous payez la dîme sur la menthe, le fenouil et le cumin, mais vous avez négligé ce qui est le plus important dans la Loi : la justice, la miséricorde et la fidélité. Voilà ce qu’il fallait pratiquer sans négliger le reste. Guides aveugles ! Vous filtrez le moucheron, et vous avalez le chameau ! Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous purifiez l’extérieur de la coupe et de l’assiette, mais l’intérieur est rempli de cupidité et d’intempérance ! Pharisien aveugle, purifie d’abord l’intérieur de la coupe, afin que l’extérieur aussi devienne pur. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le mardi 23 août et nous fêtons sainte Rose de Lima.


Rose de Lima fut la première sainte du Nouveau Monde, canonisée en 1671. Elle a su vivre avec humilité au service des plus pauvres. Pendant ce temps de prière, je dispose mon corps et mon cœur à écouter la Parole de Dieu. Je me tiens prêt à en découvrir la nouveauté pour vivre cette journée. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Les Carmélites de Pecs chantent Mater Dei : comme Marie, j’ouvre mon cœur en ce début de prière, pour méditer la Parole de Dieu.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 23 de l’Évangile selon saint Matthieu.

En ce temps-là, Jésus disait : « Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous payez la dîme sur la menthe, le fenouil et le cumin, mais vous avez négligé ce qui est le plus important dans la Loi : la justice, la miséricorde et la fidélité. Voilà ce qu’il fallait pratiquer sans négliger le reste. Guides aveugles ! Vous filtrez le moucheron, et vous avalez le chameau ! Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous purifiez l’extérieur de la coupe et de l’assiette, mais l’intérieur est rempli de cupidité et d’intempérance ! Pharisien aveugle, purifie d’abord l’intérieur de la coupe, afin que l’extérieur aussi devienne pur. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Dans ce passage, Jésus se désole de l’attitude des scribes et des pharisiens. On pourrait traduire le « Malheureux êtes-vous… » par « Quel malheur pour vous… » Avec Jésus je contemple ces hommes qui essayent de le coincer alors qu’ils ont tout, l’intelligence, la connaissance des textes et de la loi, pour accueillir la Bonne Nouvelle.

2
« La dîme sur la menthe, le fenouil et le cumin » fait oublier « la justice, la miséricorde et la fidélité. » Si cette opposition peut paraître étonnante, essayons un instant de transposer cela sur nos pratiques ecclésiales. Quelle pratique ou habitude nous empêche en Église de vivre le cœur de notre foi à la manière du Christ ?

3

Jésus termine en s’adressant au pharisien, l’invitant à « purifier d’abord l’intérieur de la coupe, afin que l’extérieur aussi devienne pur. » Comment cet appel fait-il écho dans ma vie ? Quel changement serait le bienvenu pour purifier l’intérieur de ma coupe, c’est-à-dire de ma vie ?

Introduction à la deuxième écoute

Pendant cette deuxième écoute, je me place aux côtés de Jésus. J’essaie de ressentir son désir de conversion de son auditoire.

Invitation à une prière personnelle

À la fin de ce temps de prière, je parle au fils ou à son Père. Je lui demande de m’aider à agir conformément à ce que je crois profondément en pratiquant la justice, la miséricorde et la charité. Je l’écoute m’encourager.

Notre Père

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.
Amen.

Mater Dei de Auteur anonyme interprété par Chœur du Carmel de Tous les Saints, Pecs
«Marie, Fleur du Carmel» © Éditions JADE Voir le site des Éditions JADE

Nocturne en Do dièse mineur, B.49 de Frédéric Chopin interprété par Frédéric Dupuis et Joanna Kozielska
«Méditation - Les plus belles mélodies classiques» © ADF-Bayard Musique Voir le site de ADF-Bayard Musique

:
: