Évangile du jour : Mt 6, 19-23

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :

« Ne vous faites pas de trésors sur la terre, là où les mites et les vers les dévorent, où les voleurs percent les murs pour voler. Mais faites-vous des trésors dans le ciel, là où il n’y a pas de mites ni de vers qui dévorent, pas de voleurs qui percent les murs pour voler. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.

La lampe du corps, c’est l’œil. Donc, si ton œil est limpide, ton corps tout entier sera dans la lumière ; mais si ton œil est mauvais, ton corps tout entier sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, comme elles seront grandes, les ténèbres ! »

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le vendredi 17 juin de la 11° semaine du temps ordinaire.

Je commence ce rendez-vous avec le Seigneur par une large respiration pour me détendre et mieux écouter l’enseignement de Jésus. Je demande que les deux paraboles qui me sont proposées me touchent pour convertir mon désir profond et mon regard sur tout ce qui m’entoure. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Jean-Yves Gall et Samuel Brouillet chantent Habite enfin nos cœurs.

La lecture de ce jour est tirée de l’évangile selon saint Matthieu au chapitre 6

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :

« Ne vous faites pas de trésors sur la terre, là où les mites et les vers les dévorent, où les voleurs percent les murs pour voler. Mais faites-vous des trésors dans le ciel, là où il n’y a pas de mites ni de vers qui dévorent, pas de voleurs qui percent les murs pour voler. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.
La lampe du corps, c’est l’œil. Donc, si ton œil est limpide, ton corps tout entier sera dans la lumière ; mais si ton œil est mauvais, ton corps tout entier sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, comme elles seront grandes, les ténèbres ! »

Textes liturgiques © AELF, Paris


1

J’imagine la scène : un beau coffre ou un coffre-fort bien solide, le tout dans un lieu très sécurisé, que je surveille. Qu’y a-t-il dedans ? Qu’est-ce qui m’attache tant à ces objets, ces documents ? Ou bien, je sens mon œil qui regarde parfois avec un jugement, une idée préconçue ? Quel profit en tirer pour moi aujourd’hui ?

2

« Là où est mon trésor, là aussi sera mon cœur » dit Jésus. Je regarde l’organisation de ma journée. Des priorités guident mes choix, la répartition du temps. Qu’est-ce que je cherche en premier ? Qui est-ce que je cherche ? Peut-être quelque chose résiste en moi à m’interroger ainsi. J’en parle au Seigneur.

3

Dans l’Évangile, les ténèbres sont le lieu des puissances du mal. Dans l’image que propose Jésus, le manque de lumière ne vient pas toujours de l’extérieur, il peut venir de moi. Ai-je l’expérience d’un combat en moi entre des forces opposées ? Qu’est-ce qui m’aide à aller vers la lumière ? Qu’est-ce qui m’en empêche ?

Introduction à la deuxième écoute

Le passage d’évangile proposé par la liturgie est court mais il rejoint des points importants de ma vie. À la seconde écoute, je m’arrête plus précisément sur l’une des images, sur l’un ou l’autre détail mentionné.

Invitation à une prière personnelle

À la fin de ce temps de prière, je me tourne vers le Seigneur pour revisiter avec lui ce qui s’est passé, et ce que je sens de plus fondamental pour ma vie. Quel conseil peut-il me donner encore ? Je peux aussi rendre grâce d’un évènement récent qui a mis en lumière le contenu de mon trésor.

Prière finale

Prends Seigneur, et reçois
toute ma liberté,
ma mémoire, mon intelligence
et toute ma volonté.
Tout ce que j’ai et tout ce que je possède.
C’est toi qui m’as tout donné, à toi, Seigneur, je le rends.
Tout est à toi, disposes-en selon ton entière volonté.
Donne-moi seulement de t’aimer
et donne-moi ta grâce, elle seule me suffit.

Habite enfin nos cœurs de Jean-Yves Gall interprété par Samuel Brouillet
«Paroles en chemin» © ADF-Bayard Musique Voir le site de ADF-Bayard Musique

Le jeu des perles de verre : Les tiges d’Achillée de Jacques Burtin interprété par Jacques Burtin
«Le jour des merveilles» © ADF-Bayard Musique Voir le site de ADF-Bayard Musique

:
: