Lecture du jour : 1 Co 12, 4-11

Frères, les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit. Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur. Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous. À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien. À celui-ci est donnée, par l’Esprit, une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ; un autre reçoit, dans le même Esprit, un don de foi ; un autre encore, dans l’unique Esprit, des dons de guérison ; à un autre est donné d’opérer des miracles, à un autre de prophétiser, à un autre de discerner les inspirations ; à l’un, de parler diverses langues mystérieuses ; à l’autre, de les interpréter. Mais celui qui agit en tout cela, c’est l’unique et même Esprit : il distribue ses dons, comme il le veut, à chacun en particulier.


Textes liturgiques © AELF, Paris

Les moniales du monastère Sainte Élisabeth de Minsk chantent les stichères des psaumes de louange. Avec elles j’entre en prière, avec mon propre chant d’action de grâce. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 12 de la 1ère lettre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens
L’apôtre Paul, dans ce passage, jette un regard sur toutes les manifestations de l’Esprit de Dieu puis montre par l’analogie de l’organisme humain que tous les dons ont une même origine et un même but. Que la merveille de nos diversités, nous rende capable de manifester l’Amour de Dieu.

Frères, les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit. Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur. Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous. À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien. À celui-ci est donnée, par l’Esprit, une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ; un autre reçoit, dans le même Esprit, un don de foi ; un autre encore, dans l’unique Esprit, des dons de guérison ; à un autre est donné d’opérer des miracles, à un autre de prophétiser, à un autre de discerner les inspirations ; à l’un, de parler diverses langues mystérieuses ; à l’autre, de les interpréter. Mais celui qui agit en tout cela, c’est l’unique et même Esprit : il distribue ses dons, comme il le veut, à chacun en particulier.

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Cette lettre de Paul parle exclusivement de l’Esprit à l’œuvre dans la communauté chrétienne, lequel, avec diversité, nous tourne vers notre Père et nos frères. Quelle parole, quel don, quel service, quelle activité dont parle l’apôtre Paul m’a touché plus particulièrement ? Je réfléchis en moi-même.

2
Les Corinthiens rêvaient de découvrir la sagesse par eux-mêmes, par leurs raisonnements. Paul répond que la vraie sagesse est don de Dieu, qui se manifeste de manière individuelle. Sous le regard de la foi, les dons de chacun sont beaucoup plus que de simples qualités personnelles ; je médite cela.

3
Pour Paul, l’unique objectif est le bien de tous car l’Esprit est l’Amour personnifié. Par la grâce de celui qui est le Dieu Un, nous devenons les instruments d’une infinie variété. Quelles sont alors les qualités que le Seigneur a fait naître en moi ? Et comment puis-je les déployer ?

Introduction à la deuxième écoute
J’écoute à nouveau ce passage en me réjouissant de nos différences, de la variété de nos origines, des langages, des dons. Toutes ces différences contribuent et participent à l’unité de l’ensemble.

Invitation à une prière personnelle
Au terme de ce temps de prière, face à la merveille que sont nos diversités, j’implore le Seigneur de me rendre capable de manifester son Amour et je lui exprime ma gratitude face à tous ces dons qui sont tout simplement « grâce ».

Prière dans l'esprit de Saint François

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Stichères des psaumes de louange de Liturgie orthodoxe interprété par Monastère Sainte Élisabeth de Minsk
«Résurrection» © ADF-Bayard Musique Voir le site de ADF-Bayard Musique

Tiempo Dulce de Carmen Gloria Palma et Florence Lefèvre interprété par Carmen Gloria Palma et Florence Lefèvre
«Tiempo Dulce» © Diffusé avec autorisation Carmen Gloria Palma et Florence Lefèvre

:
: