Évangile du jour : Mc 2, 13-17

En ce temps-là, Jésus sortit de nouveau le long de la mer ; toute la foule venait à lui, et il les enseignait. En passant, il aperçut Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des impôts. Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit. Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi, beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec Jésus et ses disciples, car ils étaient nombreux à le suivre. Les scribes du groupe des pharisiens, voyant qu’il mangeait avec les pécheurs et les publicains, disaient à ses disciples : « Comment ! Il mange avec les publicains et les pécheurs ! » Jésus, qui avait entendu, leur déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »


Textes liturgiques © AELF, Paris

En ce jour, je me dispose à ce temps de prière, en demandant au Seigneur un cœur attentif à sa Parole et la grâce de ne pas être sourd à son appel. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Salt of the Sound chante Dwell among us : oui par ton Esprit tu demeures parmi nous.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 2 de l’Évangile selon Saint Marc

En ce temps-là, Jésus sortit de nouveau le long de la mer ; toute la foule venait à lui, et il les enseignait. En passant, il aperçut Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des impôts. Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit. Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi, beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec Jésus et ses disciples, car ils étaient nombreux à le suivre. Les scribes du groupe des pharisiens, voyant qu’il mangeait avec les pécheurs et les publicains, disaient à ses disciples : « Comment ! Il mange avec les publicains et les pécheurs ! » Jésus, qui avait entendu, leur déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Le long de la mer, en passant, Jésus voit Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des impôts. Il l’appelle et l’homme se lève et le suit… Je regarde Jésus, Lévi, la foule… je me laisse atteindre par la simplicité de la scène.

2
Lévi est un homme assis à son bureau. Il est pris par une situation qui le réduit à une certaine position, à une certaine identité. Il se trouve un peu comme figé, fossilisé… Qu’en est-il de ma vie ? Qu’est-ce qui dans ma vie est peut-être un peu figé et mériterait de se déployer ? De se lever ?

3
Jésus appelle Lévi à une nouvelle forme de vie. Une vie maintenant « debout » et non plus « assis », une vie où se déploie une liberté retrouvée. Cette offre s’adresse aussi à moi. Je l’écoute attentivement afin d’avancer avec assurance à sa suite malgré mes faiblesses.

Introduction à la deuxième écoute
J’écoute à nouveau ce passage avec mon intelligence et mon cœur.

Invitation à une prière personnelle
Au terme de ce temps de prière, avec les mots qui montent de mon cœur, je demande au Seigneur la grâce, que là où je suis, je sois un être « debout » qui marche avec lui sur les chemins de la vie, de la vie pour tous. Et je peux rendre grâce pour ce qui m’a été donné de vivre.

Prière dans l'esprit de Saint François

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Dwell among us de Salt of the Sound interprété par Salt of the Sound
«Dwell among us» © Salt of the Sound Voir le site de Salt of the Sound

Tiempo Dulce de Carmen Gloria Palma et Florence Lefèvre interprété par Carmen Gloria Palma et Florence Lefèvre
«Tiempo Dulce» © Diffusé avec autorisation Carmen Gloria Palma et Florence Lefèvre

:
: