Lecture du jour : Jc 1, 12-18

Heureux l’homme qui supporte l’épreuve avec persévérance, car, sa valeur une fois vérifiée, il recevra la couronne de la vie promise à ceux qui aiment Dieu.
Dans l’épreuve de la tentation, que personne ne dise : « Ma tentation vient de Dieu. » Dieu, en effet, ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne.
Chacun est tenté par sa propre convoitise qui l’entraîne et le séduit. Puis la convoitise conçoit et enfante le péché, et le péché, arrivé à son terme, engendre la mort.
Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés, les présents les meilleurs, les dons parfaits, proviennent tous d’en haut, ils descendent d’auprès du Père des lumières, lui qui n’est pas, comme les astres, sujet au mouvement périodique ni aux éclipses.
Il a voulu nous engendrer par sa parole de vérité, pour faire de nous comme les prémices de toutes ses créatures.


Textes liturgiques © AELF, Paris

Saint Claude La Colombière fut l’accompagnateur de sainte Marguerite Marie Alacoque à Paray le Monial au XVII° siècle. Il reçut la mission de répandre la dévotion au Sacré Cœur. Donne-moi Seigneur de vivre de ton amour et de le faire rayonner par ma vie. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.


Laurent Rivet et Zezi united chantent Tann Dir. Avec eux j’entre en prière, en confiant à Dieu ma journée d’aujourd’hui.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre premier de la lettre de Saint Jacques

Heureux l’homme qui supporte l’épreuve avec persévérance, car, sa valeur une fois vérifiée, il recevra la couronne de la vie promise à ceux qui aiment Dieu.
Dans l’épreuve de la tentation, que personne ne dise : « Ma tentation vient de Dieu. » Dieu, en effet, ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne.
Chacun est tenté par sa propre convoitise qui l’entraîne et le séduit. Puis la convoitise conçoit et enfante le péché, et le péché, arrivé à son terme, engendre la mort.
Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés, les présents les meilleurs, les dons parfaits, proviennent tous d’en haut, ils descendent d’auprès du Père des lumières, lui qui n’est pas, comme les astres, sujet au mouvement périodique ni aux éclipses.
Il a voulu nous engendrer par sa parole de vérité, pour faire de nous comme les prémices de toutes ses créatures.

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Saint Jacques commence par mettre les points sur les i : « Dieu ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne. » Avouons que c’est pourtant un lieu de conversion pour notre foi et pour notre regard. Seigneur, retire de mon cœur cette image fausse d’un Dieu qui serait là pour me tenter.

2
Pour saint Jacques, la tentation vient de la convoitise, désirer ce que je n’ai pas. Et cela conduit au péché, puis à la mort. En contemplant le monde, je vois comment cet enchaînement semble se vérifier, par exemple avec la raréfaction des ressources naturelles, mais aussi au cœur de ma propre vie quand la jalousie s’en mêle. Pour tout cela, Seigneur pardon.

3
Enfin, ce passage s’achève sur le rappel que, non seulement « les présents les meilleurs, les dons parfaits, proviennent tous d’en haut », c’est-à-dire de Dieu, mais aussi que ces dons sont continus, sans retours, de la part de Dieu qui est fidèle et stable comme le roc. Je médite cela.

Introduction à la deuxième écoute
J’écoute à nouveau ces rappels si nécessaires à nos vies de la part de saint Jacques.

Invitation à une prière personnelle
A la fin de ce temps de prière, je demande par l’intercession de saint Claude la Colombière, de pouvoir découvrir la richesse du cœur de Jésus, signe d’un amour sans condition qui nous est adressé de la part du Père, appel à faire de nos vies des offrandes pour nos frères et sœurs à l’image du Christ dans l’Esprit Saint.

Acte de confiance de Claude La Colombière
Mon Dieu, je suis si persuadé que Vous veillez sur ceux qui espèrent en Vous, et qu’on ne peut manquer de rien quand on attend de Vous toutes choses, que j’ai résolu de vivre à l’avenir sans aucun souci, et de me décharger sur Vous de toutes mes inquiétudes : « Pour moi, mon Dieu, je dormirai et me reposerai dans la paix que je trouve en Vous ; parce que Vous m’avez, Seigneur, affermi d’une manière toute singulière dans l’espérance que j’ai en Votre divine bonté »

Tann dir de Laurent Rivet et Zezi United interprété par Laurent Rivet et Zezi United
«Kamulpa session» © Père Laurent Rivet Voir le site youtube du Père Laurent Rivet

Le jeu des perles de verre de Jacques Burtin interprété par Jacques Burtin et Pascal Boëls
«Le jour des merveilles» © ADF-Bayard Musique Voir le site de ADF-Bayard Musique

:
: