Évangile du jour : Mc 6, 7-13

En ce temps-là, Jésus appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. Il leur donnait autorité sur les esprits impurs, et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route, mais seulement un bâton ; pas de pain, pas de sac, pas de pièces de monnaie dans leur ceinture. « Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. » Il leur disait encore : « Quand vous avez trouvé l’hospitalité dans une maison, restez-y jusqu’à votre départ. Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez et secouez la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. » Ils partirent, et proclamèrent qu’il fallait se convertir. Ils expulsaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades, et les guérissaient.


Textes liturgiques © AELF, Paris

Seigneur, en ce temps de prière, je me tourne vers toi et me mets à l’écoute de ta parole pour qu’elle éclaire ma vie afin d’avoir comme les apôtres, le souci de témoigner de la Bonne Nouvelle. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

Les séminaristes de la Maison Sainte Thérèse chantent Grandes et merveilleuses. Avec eux, rendons grâce pour l’œuvre de Dieu dans nos vies.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 6 de l’Évangile selon Saint Marc.

En ce temps-là, Jésus appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. Il leur donnait autorité sur les esprits impurs, et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route, mais seulement un bâton ; pas de pain, pas de sac, pas de pièces de monnaie dans leur ceinture. « Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. » Il leur disait encore : « Quand vous avez trouvé l’hospitalité dans une maison, restez-y jusqu’à votre départ. Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez et secouez la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. » Ils partirent, et proclamèrent qu’il fallait se convertir. Ils expulsaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades, et les guérissaient.

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
J’assiste à la scène de l’envoi en mission des apôtres et j’écoute les recommandations très concrètes que Jésus leur donne. Marc n’ajoute aucun commentaire de la part des disciples. Il indique simplement « ils partirent ». Ce simple verbe indique bien cet élan missionnaire que je contemple maintenant.

2
Jésus leur prescrit de ne rien emporter avec eux. Les apôtres ne sont donc pas encombrés, pour être disponibles et libres, tout à leur mission. Je réfléchis à ce qui m’encombre, ou me retient dans mes relations humaines, dans ma relation à Dieu, à ce qui m’empêche d’avancer et d’être plus libre.

3
Les apôtres se mettent en marche deux par deux et comme les prophètes, appellent à la conversion. J’écoute cette invitation à me tourner vers le Seigneur et à le suivre davantage, en opérant des choix dans mes activités.

Introduction à la deuxième écoute
Dans cette deuxième écoute, je suis attentif à la confiance que Jésus accorde à ses envoyés qu’il a appelés et à la confiance des apôtres qui partent sans se soucier ni de leur nourriture, ni de leur logement, ni de leur vêtement.

Invitation à une prière personnelle
À la fin de ce temps de prière, je demande au Seigneur la grâce de la légèreté, celle d’un cœur ouvert, disponible, apte à la rencontre comme l’est un voyageur sans bagages. Je lui parle avec simplicité.

Prière finale
Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Amen

Grandes et merveilleuses de Chœur des Séminaristes de la Maison Sainte Thérèse interprété par Chœur des Séminaristes de la Maison Sainte Thérèse
«Car il n'est qu'amour» © Éditions JADE Voir le site des Éditions JADE

:
: