Évangile du jour : Mt 4,12-17.23-25

En ce temps-là, quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » Jésus parcourait toute la Galilée ; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple. Sa renommée se répandit dans toute la Syrie. On lui amena tous ceux qui souffraient, atteints de maladies et de tourments de toutes sortes : possédés, épileptiques, paralysés. Et il les guérit. De grandes foules le suivirent, venues de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et de l’autre côté du Jourdain.

Textes liturgiques © AELF, Paris

Hier c'était la fête de l'Épiphanie. Aujourd'hui j'entre dans la première semaine d'une nouvelle année, avec mes souhaits, mes désirs, mes projets, mes rêves, mon espérance. Jésus est fêté au début de la proclamation de sa Bonne Nouvelle. Je demande la grâce de l'entendre et de vivre cette année avec lui. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen !

La Communauté de Taizé chante Señor que florezca tu justicia : « Seigneur que fleurisse ta justice, et que ta paix inonde la terre ».

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 4 de l'Évangile selon Saint Matthieu

En ce temps-là, quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » Jésus parcourait toute la Galilée ; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple. Sa renommée se répandit dans toute la Syrie. On lui amena tous ceux qui souffraient, atteints de maladies et de tourments de toutes sortes : possédés, épileptiques, paralysés. Et il les guérit. De grandes foules le suivirent, venues de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et de l’autre côté du Jourdain.

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Jésus a été baptisé par Jean. Puis, emmené par l'Esprit, il a vécu quarante jours au désert. Bouleversé par l'arrestation de Jean, il revient dans sa région, la Galilée, mais choisit Capharnaüm comme lieu de vie. Je le contemple : il semble seul, isolé, mais il est toujours accompagné par l'Esprit.

2
J'entends la prophétie d'Isaïe: "Le peuple qui habitait les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l'ombre de la mort, une lumière s'est levée". Quelle est cette lumière ? L'ai-je reconnue dans des moments de ténèbres de ma vie ?

3
J'entends Jésus proclamer "Convertissez-vous car le Royaume de Dieu est proche". Je le contemple se déplacer, enseigner, proclamer, guérir... Je regarde les foules venir, le suivre. Et moi, qu'est-ce qui me pousse vers Jésus, à quelle conversion suis-je invité ?

Introduction à la deuxième écoute
J'écoute de nouveau ce passage en étant attentif à tout ce qui commence avec Jésus.

Invitation à une prière personnelle
A la fin de ce temps je rassemble tout ce qui m'a touché, et je l'exprime au Seigneur. Je lui demande son aide pour me convertir et accueillir le royaume des Cieux.

Notre Père
Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Amen

Señor, que florezca tu justicia de Communauté de Taizé interprété par Communauté de Taizé
«Laudamus Te» © Communauté de Taizé Voir le site de Taizé

Swan Lake de Stravinsky, arr. Chad Lawson interprété par Chad Lawson
«The Piano» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatunes

:
: