Évangile du jour : Mt 2, 1-12

Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Textes liturgiques © AELF, Paris

Je suis là, Seigneur. Comme ces mages venus d'Orient, je cherche moi aussi à satisfaire mes désirs les plus profonds, à découvrir la manière que Dieu a choisi de se révéler pleinement. Je reste un instant silencieux sous le regard du Seigneur, pour mieux l’accueillir et l'aimer. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

L’Ensemble vocal Resurrexit chante Aujourd'hui s’est levée la lumière.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 2 de l’Évangile selon Saint Mathieu

Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Comme les mages de l'Orient, il m’arrive de regarder le ciel et d’y chercher des réponses. Je sais qu'il y a un chemin pour moi, que je peux suivre avec tout ce que je suis. Je sais aussi que suivre le Seigneur signifie être en mouvement constant. En ce jour, je contemple ma foi : par quelles étoiles est-ce que je me laisse guider ?

2
Comme tant de chercheurs, comme tant d'aventuriers de l'esprit, la route mène à toi, Seigneur. Mais ce chemin implique de s'ouvrir à une terre nouvelle, parfois compliquée et difficile. Qu'est-ce que je trouve le plus difficile sur le chemin de la foi ?

3
L'or pour le roi, l'encens pour la divinité et la myrrhe pour l’humanité. Ces mages venus d'Orient ont trouvé et découvert en Jésus un Roi, un Dieu et un homme. C’est le mystère révélé à toute l'humanité. Qu’est-ce qui me touche davantage en Jésus de Nazareth : qu’il soit roi, Dieu ou homme ?

Introduction à la deuxième écoute
J'écoute à nouveau l'Évangile de ce jour, sachant que l'expérience des mages d'Orient m'aide à découvrir qui est vraiment Jésus.

Invitation à une prière personnelle
Je me tourne maintenant vers toi Seigneur. Je veux t'offrir à mon tour tout ce que je suis et tout ce que j'ai. Je veux faire de ma vie un voyage constant vers toi. J’en parle en toute confiance.

Prière finale
Gloire au Père,
et au Fils,
et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est,
qui était, et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen.

Aujourd'hui s'est levé la lumière de Chant de l’Emmanuel (F. Tillet) interprété par Ensemble vocal Resurrexit
«Chantons en Église - 24 chants pour les temps de l’Avent et de Noël» © ADF-Bayard Musique Voir le site de ADF-Bayard Musique

Tant et Tant d'amour - Le matin du monde de Jacques Burtin interprété par Jacques Burtin, Florence Bellon
«Le jour des merveilles» © ADF-Bayard Musique Voir le site de ADF-Bayard Musique

:
: