Lecture du jour : Is 26, 1-6

En ce jour-là, ce cantique sera chanté dans le pays de Juda : Nous avons une ville forte ! Le Seigneur a mis pour sauvegarde muraille et avant-mur. Ouvrez les portes ! Elle entrera, la nation juste, qui se garde fidèle. Immuable en ton dessein, tu préserves la paix, la paix de qui s’appuie sur toi. Prenez appui sur le Seigneur, à jamais, sur lui, le Seigneur, le Roc éternel. Il a rabaissé ceux qui siégeaient dans les hauteurs, il a humilié la cité inaccessible, l’a humiliée jusqu’à terre, et lui a fait mordre la poussière. Elle sera foulée aux pieds, sous le pied des pauvres, les pas des faibles.

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le jeudi 1er décembre de la première semaine de l’Avent

Un instant je ferme les yeux. J’accueille sous le regard de Dieu tout ce que je suis, mon histoire, mes désirs, mon existence, mon corps. Je remercie le Seigneur pour ce don de la vie et lui demande de savoir m’appuyer sur lui. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

Les bénédictins de Weston Priory, aux Etats-Unis, chantent All the earth is alive, Toute la terre est en vie.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 26 du livre du prophète Isaïe

En ce jour-là, ce cantique sera chanté dans le pays de Juda : Nous avons une ville forte ! Le Seigneur a mis pour sauvegarde muraille et avant-mur. Ouvrez les portes ! Elle entrera, la nation juste, qui se garde fidèle. Immuable en ton dessein, tu préserves la paix, la paix de qui s’appuie sur toi. Prenez appui sur le Seigneur, à jamais, sur lui, le Seigneur, le Roc éternel. Il a rabaissé ceux qui siégeaient dans les hauteurs, il a humilié la cité inaccessible, l’a humiliée jusqu’à terre, et lui a fait mordre la poussière. Elle sera foulée aux pieds, sous le pied des pauvres, les pas des faibles.

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Isaïe nous donne l’image d’une forteresse, d’une ville forte bâtie par Dieu pour mieux comprendre l’espérance que nous pouvons mettre en Dieu. J’imagine cette ville, ses hautes murailles, ses tours. Je me place à l’abri de celle-ci. J’en éprouve la sécurité, le réconfort, la paix.

2
Cette forteresse n’est pas appelée à être coupée du monde, tout comme l’Église n’est pas appelée à être comme une forteresse imprenable et sans contact avec la société et les cultures. Un instant, je contemple les portes d’une église et je regarde la diversité de celles et ceux qui y entrent. Je m’en réjouis.

3
La promesse de cette forteresse est faite à un peuple qui est en exil, qui est opprimé. En ce temps de l’Avent qui est aussi un temps de conversion personnelle, je présente au Seigneur ce qui dans ma vie prend trop de hauteur et aurait besoin d’un peu plus d’humilité, de simplicité.

A nouveau je me laisse entraîner par l’écoute de cet oracle du prophète Isaïe

En ce premier jour du mois nous nous unissons au réseau mondial de prière du pape : avec toute l’Église, « prions pour que les organisations et associations de promotion humaine trouvent des personnes désireuses de s'engager pour le bien commun et recherchent des modalités de collaboration toujours nouvelles au niveau international. »

Notre Père
Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Last Will and Testament de Anthony Holborne interprété par Alex McCartney
«Elizabeth's Lutes» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatunes

All the earth is alive de Weston Priory interprété par Weston Priory
«That there may be bread» ©

:
: