Prier avec Saint François et le cantique des Créatures

Nous vous proposons de prier avec le Cantique des Créatures, que nous devons à saint François

Écouter la méditation

Lire la méditation

Nous vous proposons de prier avec le Cantique des Créatures, que nous devons à saint François. C’est l’occasion de prier également pour nos sociétés, afin qu’elles sachent toujours accueillir la vie comme un don dans le contexte des progrès techniques qui est le nôtre. Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, amen.

L’Ensemble Vocal de Plus en Plus chantent le Cantique des trois enfants. En entrant en prière je me joins à ce chant de louange, oui que toutes les créatures bénissent le Seigneur.

La lecture de ce jour est tirée du Cantique des Créatures de François d’Assise

Très haut tout-puissant, bon Seigneur,
à toi sont les louanges, la gloire et l’honneur et toute bénédiction.
À toi seul, Très-haut, ils conviennent
Et nul homme n’est digne de te mentionner.
Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,
spécialement, monsieur frère Soleil,
lequel est le jour et par lui tu nous illumines.
Et il est beau et rayonnant avec grande splendeur,
de toi, Très-Haut, il porte la signification.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Lune et les étoiles,
dans le ciel tu les as formées claires, précieuses et belles.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par frère Vent
et par l’air et le nuage et le ciel serein et tout temps,
par lesquels à tes créatures tu donnes soutien.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur Eau,
laquelle est très utile et humble et précieuse et chaste.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par frère feu
par lequel tu illumines dans la nuit,
et il est beau et joyeux et robuste et fort.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur notre mère Terre,
laquelle nous soutient et nous gouverne
et produit divers fruits avec les fleurs colorées et l’herbe.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par ceux qui pardonnent pour ton amour
et supportent maladies et tribulations.
Heureux ceux qui les supporteront en paix,
car par toi, Très-Haut, ils seront couronnés.
Loué sois-tu, mon Seigneur, par sœur notre mort corporelle,
à laquelle nul homme vivant ne peut échapper.
Malheur à ceux qui mourront dans les péchés mortels.
Heureux ceux qu’elle trouvera dans tes très saintes volontés,
car la seconde mort ne leur fera pas mal.
Louez et bénissez mon Seigneur,
et rendez-lui grâce et servez-le avec grande humilité.

  1. A l’invitation de François, je contemple le monde qui m’entoure, sa force, sa beauté, sa grandeur. Mais, comme François, j’essaie d’aller plus loin. Je ressens la bonté qui s’y dégage, reflet de la bonté de Dieu pour chaque homme et chaque femme. Ce monde est un cadeau.
  2. En laissant grandir en moi l’émerveillement devant le cadeau de la création, je laisse aussi monter en moi la louange. Je laisse éclore en moi la gratitude envers Dieu, le désir de lui dire merci, par mes paroles et par mes actes.
  3. Quand François écrit ce cantique, il est lui-même malade, souffrant terriblement. En parlant de notre sœur la mort corporelle, il m’invite à entrer dans la confiance et la sérénité qui l’habitaient : la beauté de la création préfigure la beauté de la rencontre avec Dieu qui m’attend. J’entends cet appel à la confiance, même s’il peut me sembler difficile.

Introduction à la deuxième écoute
Avec François, j’entre dans la louange en réécoutant ce texte : “loué sois-tu, mon Seigneur.”

Invitation à une prière personnelle
Pendant un instant de prière silencieuse, je continue ma louange. Avec les mots qui me viennent, à ma façon, je dis merci à Dieu.

Crédits :

Cantique des trois enfants de Liturgie catholique, Claude Tassin interprété par Ensemble vocal De Plus En Plus/Ensemble vocal Hilarium
«Il viendra un soir» © ADF-Bayard Musique Voir le site de ADF-Bayard Musique

Breathing Planet de Doug Maxwell interprété par Doug Maxwell
«YouTube Audio Library» © Creative Commons Youtube Audio Library Voir les conditions d’utilisation