Psaume du jour : Ps 39 (40)

  • Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
    tu as ouvert mes oreilles ;
    tu ne demandais ni holocauste ni victime,
    alors j’ai dit : « Voici, je viens.

    « Dans le livre, est écrit pour moi
    ce que tu veux que je fasse.
    Mon Dieu, voilà ce que j’aime :
    ta loi me tient aux entrailles. »

    J’annonce la justice
    dans la grande assemblée ;
    vois, je ne retiens pas mes lèvres,
    Seigneur, tu le sais.

    Tu seras l’allégresse et la joie
    de tous ceux qui te cherchent ;
    toujours ils rediront : « Le Seigneur est grand ! »
    ceux qui aiment ton salut.
     
    Textes liturgiques © AELF, Paris

En commençant ma prière, je me mets avec les Saints martyrs que nous fêtons aujourd’hui, qui ont donné leur vie pour leurs frères de la Nouvelle France et une plus grande gloire de Dieu. Je demande au Seigneur un cœur attentif à sa Parole. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

Yatal chante En toi la joie.

1
« Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,... alors j’ai dit : ‘Voici, je viens.’ » Oui Seigneur, tu ne me demandes pas l’impossible ; c’est Toi qui travailles en moi et me conduis vers la joie : alors je peux dire à mon tour, avec mes propres mots : voici, je viens !

2
« J’annonce la justice dans la grande assemblée... » Je contemple Jésus qui m’enseigne par sa Parole et par ses actes le chemin de la justice, qui « ouvre mes lèvres » et libère ma force d’agir et d’exister. Alors, libéré, je peux dire : voici je viens à ta suite...

3
« Tu seras l’allégresse et la joie de tous ceux qui te cherchent » : Seigneur, ton chemin est un chemin de joie. Donne-moi de te chercher en vérité, de trouver paix, force et joie en marchant tous les jours avec Toi.

Introduction à la deuxième écoute
J’écoute une nouvelle fois le chant du psalmiste ; je retiens un mot, une image, un verset qui me touche particulièrement.

Invitation à une prière personnelle
J’ose dire mon désir au Seigneur, comme un ami parle à un ami ; j’ose lui parler aussi de mes difficultés, mes résistances, mes refus...

Prière de Charles de Foucault
Mon Père,
Je m'abandonne à toi,
fais de moi ce qu'il te plaira.

Quoi que tu fasses de moi,
je te remercie.

Je suis prêt à tout, j'accepte tout.
Pourvu que ta volonté
se fasse en moi, en toutes tes créatures,
je ne désire rien d'autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre tes mains.
Je te la donne, mon Dieu,
avec tout l'amour de mon cœur,
parce que je t'aime,
et que ce m'est un besoin d'amour
de me donner,
de me remettre entre tes mains, sans mesure,
avec une infinie confiance,

car tu es mon Père.

En toi la joie de YATAL interprété par YATAL
«Chrysalide» © Yatal Voir le site de Yatal

Aimer c'est tout donner de Éditions de l'Emmanuel interprété par Orchestre Philharmonique de Prague
«Musiques pour prier n° 5: Symphonie pour Dieu» © Éditions de l'Émmanuel Voir le site des Éditions de l'Emmanuel

:
: