Évangile du jour : Lc 12, 13-21

En ce temps-là, du milieu de la foule, quelqu’un demanda à Jésus : « Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. » Jésus lui répondit : « Homme, qui donc m’a établi pour être votre juge ou l’arbitre de vos partages ? » Puis, s’adressant à tous : « Gardez-vous bien de toute avidité, car la vie de quelqu’un, même dans l’abondance, ne dépend pas de ce qu’il possède. » Et il leur dit cette parabole : « Il y avait un homme riche, dont le domaine avait bien rapporté. Il se demandait : ‘Que vais-je faire ? Car je n’ai pas de place pour mettre ma récolte.’ Puis il se dit : ‘Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers, j’en construirai de plus grands et j’y mettrai tout mon blé et tous mes biens. Alors je me dirai à moi-même : Te voilà donc avec de nombreux biens à ta disposition, pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence.’ Mais Dieu lui dit : ‘Tu es fou : cette nuit même, on va te redemander ta vie. Et ce que tu auras accumulé, qui l’aura ?’ Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d’être riche en vue de Dieu. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le dimanche 31 juillet et nous fêtons saint Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus

Aujourd’hui, nous clôturons l’année ignatienne ouverte à l’occasion du cinq-centième anniversaire de la blessure d’Ignace à Pampelune. À la suite d’Ignace et de ses compagnons, je me tourne vers le Père afin qu’il me donne de voir toutes choses nouvelles en son Fils. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

La Communauté de la Roche d’or chante Ouvrez vos voiles.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 12 de l’Évangile selon Saint Luc

En ce temps-là, du milieu de la foule, quelqu’un demanda à Jésus : « Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. » Jésus lui répondit : « Homme, qui donc m’a établi pour être votre juge ou l’arbitre de vos partages ? » Puis, s’adressant à tous : « Gardez-vous bien de toute avidité, car la vie de quelqu’un, même dans l’abondance, ne dépend pas de ce qu’il possède. » Et il leur dit cette parabole : « Il y avait un homme riche, dont le domaine avait bien rapporté. Il se demandait : ‘Que vais-je faire ? Car je n’ai pas de place pour mettre ma récolte.’ Puis il se dit : ‘Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers, j’en construirai de plus grands et j’y mettrai tout mon blé et tous mes biens. Alors je me dirai à moi-même : Te voilà donc avec de nombreux biens à ta disposition, pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence.’ Mais Dieu lui dit : ‘Tu es fou : cette nuit même, on va te redemander ta vie. Et ce que tu auras accumulé, qui l’aura ?’ Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d’être riche en vue de Dieu. »

Textes liturgiques © AELF, Paris




1

« Il y avait un homme riche, dont le domaine avait bien rapporté ». J’imagine cet homme qui possède déjà beaucoup. Il se réjouit et veut posséder davantage encore. À quoi est-ce que cela fait écho autour de moi ? En moi, dans ma vie ?

2

« Dieu lui dit : ‘Tu es fou : cette nuit même, on va te redemander ta vie. Et ce que tu auras accumulé, qui l’aura ?’ Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d’être riche en vue de Dieu ». Comment est-ce que ces paroles résonnent pour moi ?

3

En cette clôture d’année ignatienne, j’entends cet appel à voir toutes choses nouvelles en Christ, c’est-à-dire à renoncer à la sécurité des idées définitives. Comme l’homme de la parabole, je puis être tenté d’être dans la seule maîtrise des biens et des idées. J’entends cet appel à la liberté.

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau cette parabole en me laissant surprendre par un aspect que je n’avais pas perçu la première fois.

Invitation à une prière personnelle

Je me tourne vers le Christ, lui qui m’appelle à la liberté, et je lui parle comme un ami parle à un ami. Qu’il m’apprenne à remettre ma vie entre ses mains.

Prière d'offrande de Saint Ignace

Prends, Seigneur et reçois,
toute ma liberté.
ma mémoire,
mon intelligence
et toute ma volonté;
Tout ce que j'ai et possède,
c'est Toi qui me l'as donné:
A Toi, Seigneur, je le rends
Tout est à Toi,
disposes-en selon Ton entière volonté.
Donne-moi ton amour et ta grâce :
c'est assez pour moi.

Ouvrez vos voiles de Communauté de la Roche d'Or interprété par Communauté de la Roche d'Or
«Tissage d'Or Vol 2» © Communauté de la Roche d'Or Communauté de la Roche d'Or

In a Garden so green de Healing Muses interprété par Healing Muses
«Garden of Healing» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatunes

:
: