Lecture du jour : 1 Co 2, 10b-16

Frères, l’Esprit scrute le fond de toutes choses, même les profondeurs de Dieu. Qui donc, parmi les hommes, sait ce qu’il y a dans l’homme, sinon l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît ce qu’il y a en Dieu, sinon l’Esprit de Dieu. Or nous, ce n’est pas l’esprit du monde que nous avons reçu, mais l’Esprit qui vient de Dieu, et ainsi nous avons conscience des dons que Dieu nous a accordés. Nous disons cela avec un langage que nous n’apprenons pas de la sagesse humaine, mais que nous apprenons de l’Esprit ; nous comparons entre elles les réalités spirituelles. L’homme, par ses seules capacités, n’accueille pas ce qui vient de l’Esprit de Dieu ; pour lui ce n’est que folie, et il ne peut pas comprendre, car c’est par l’Esprit qu’on examine toute chose. Celui qui est animé par l’Esprit soumet tout à examen, mais lui, personne ne peut l’y soumettre. Car il est écrit : Qui a connu la pensée du Seigneur et qui pourra l’instruire ? Eh bien nous, nous avons la pensée du Christ !

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes mardi 30 août de la 22° semaine du temps ordinaire.

C’est bien ancré dans cette semaine qui s’offre à moi, au niveau professionnel, familial, ou amical que je me présente devant toi Seigneur. Que ce temps de prière soit pour moi comme une profonde respiration, un temps de cœur à cœur. Je peux tracer sur moi un large signe de croix, Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

La Communauté de Taizé chante The Kingdom of God : Le royaume de Dieu est justice et paix, et joie dans l’Esprit Saint.

La lecture de ce jour est tirée de la première épître aux Corinthiens au chapitre 2
Frères, l’Esprit scrute le fond de toutes choses, même les profondeurs de Dieu. Qui donc, parmi les hommes, sait ce qu’il y a dans l’homme, sinon l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît ce qu’il y a en Dieu, sinon l’Esprit de Dieu. Or nous, ce n’est pas l’esprit du monde que nous avons reçu, mais l’Esprit qui vient de Dieu, et ainsi nous avons conscience des dons que Dieu nous a accordés. Nous disons cela avec un langage que nous n’apprenons pas de la sagesse humaine, mais que nous apprenons de l’Esprit ; nous comparons entre elles les réalités spirituelles. L’homme, par ses seules capacités, n’accueille pas ce qui vient de l’Esprit de Dieu ; pour lui ce n’est que folie, et il ne peut pas comprendre, car c’est par l’Esprit qu’on examine toute chose. Celui qui est animé par l’Esprit soumet tout à examen, mais lui, personne ne peut l’y soumettre. Car il est écrit : Qui a connu la pensée du Seigneur et qui pourra l’instruire ? Eh bien nous, nous avons la pensée du Christ !

Textes liturgiques © AELF, Paris

1

Paul exhorte les Corinthiens à accueillir en eux l’Esprit de Dieu : je commence ce temps en prenant conscience que cet Esprit de Dieu habite en moi, soit en contemplant une représentation de l’Esprit (feu, Colombe, vent ..) soit en chantant un chant à l’Esprit et méditant les paroles.

2

L’Esprit nous fait prendre conscience des dons que Dieu nous donne. Sans fausse modestie, quels sont mes dons, où et comment puis-je les mettre en œuvre aujourd’hui ? Je nomme ces dons, j’en rends grâce et je me dispose à les habiter dans mon quotidien.

3

« Eh bien nous, nous avons la pensée du Christ ! » dit Paul. Quelle audace, quelle force ! Quelles sont alors les pensées, les paroles du Christ qui m’animent ? J’en fais mémoire et je me laisse imprégner par ces pensées pour les incarner.

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau cette exhortation de Paul aux corinthiens en laissant l’Esprit travailler mon cœur.

Invitation à une prière personnelle

C’est animé par l’Esprit de Dieu, que dans un cœur à cœur je partage avec Dieu les fruits de ma prière. Je lui parle de mon désir de ressembler au Christ ou de ma difficulté à y parvenir. Je l’écoute me réconforter et me stimuler.

Hymne issue de la liturgie byzantine

Roi céleste, Consolateur,
Esprit de Vérité,
Toi qui es partout présent
et qui remplis tout,
Trésor des biens et Donateur de Vie,
Viens et fais ta demeure en nous,
Purifie-nous de toute souillure
et sauve nos âmes,
Toi qui es bonté.

The Kingdom of God de Jacques Bertthier interprété par Ateliers et Presses de Taizé, 71250 Taizé
«Laudate omnes gentes» © Communauté de Taizé Voir le site de Taizé

Still the Moon de Lisa Lynne et George Tortorelli interprété par Lisa Lynne et George Tortorelli
«Light in the Wood» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatunes

:
: