Évangile du jour : Jn 6, 16-21

Le soir venu, les disciples de Jésus descendirent jusqu’à la mer. Ils s’embarquèrent pour gagner Capharnaüm, sur l’autre rive. C’était déjà les ténèbres, et Jésus n’avait pas encore rejoint les disciples. Un grand vent soufflait, et la mer était agitée. Les disciples avaient ramé sur une distance de vingt-cinq ou trente stades (c’est-à-dire environ cinq mille mètres), lorsqu’ils virent Jésus qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque. Alors, ils furent saisis de peur. Mais il leur dit : « C’est moi. N’ayez plus peur. » Les disciples voulaient le prendre dans la barque ; aussitôt, la barque toucha terre là où ils se rendaient.

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le samedi 30 avril de la 2e Semaine du Temps pascal

Au début de cette prière, je fais silence pour accueillir en mon cœur le prince de la Paix. Seigneur, donne-moi le courage d’affronter mes peurs et de les traverser avec Toi. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

La Communauté de Taizé chante My Peace : « Que votre cœur ne soit pas bouleversé : je vous laisse ma Paix, je vous donne ma Paix. »

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 6 de l’Évangile selon Saint Jean
Le soir venu, les disciples de Jésus descendirent jusqu’à la mer. Ils s’embarquèrent pour gagner Capharnaüm, sur l’autre rive. C’était déjà les ténèbres, et Jésus n’avait pas encore rejoint les disciples. Un grand vent soufflait, et la mer était agitée. Les disciples avaient ramé sur une distance de vingt-cinq ou trente stades (c’est-à-dire environ cinq mille mètres), lorsqu’ils virent Jésus qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque. Alors, ils furent saisis de peur. Mais il leur dit : « C’est moi. N’ayez plus peur. » Les disciples voulaient le prendre dans la barque ; aussitôt, la barque toucha terre là où ils se rendaient.

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
La scène est apocalyptique : La nuit est noire, la mer totalement démontée, le vent se déchaîne. Les disciples sont seuls dans la barque. Jésus n’est pas avec eux. Les aurait-il oubliés ? Je me place dans la barque aux côtés des disciples. Je les contemple. J’imagine leurs conversations ou leurs pensées.

2
Soudain, un homme marche sur les eaux pour les rejoindre. À cette vue, les disciples crient leur effroi ; Ils ne reconnaissent pas leur maître. « C’est moi. N’ayez plus peur. » lance Jésus à ses disciples. Oui Jésus n’arrive pas par un chemin habituel ! Je fais mémoire d’un moment où Dieu m’a rejoint là où je ne l’attendais pas.

3
La tradition ultérieure identifiera la barque des disciples à l’Église toute entière. Une Église qui est prise dans les eaux agitées du péché ou des persécutions. Mais, une Église qui trouvera la paix et le salut dans la seule confiance en Jésus Christ. Comment l’Église m’aide-t-elle à vivre ma foi en Jésus ?

Introduction à la deuxième écoute
En écoutant à nouveau l’Évangile, je regarde avec attention l’attitude de Jésus envers ses disciples.

Invitation à une prière personnelle
Comme la traversée des disciples qui sont passés de la peur à la confiance, je confie au Dieu ce qui m’aiderait à lâcher prise et m’abandonner en lui. Je parle au Seigneur tel à un ami qui m’écoute avec bienveillance.

Prière de Sainte Thérèse d'Avila
Que rien ne te trouble,
que rien ne t’effraie ;
tout passe.
Dieu ne change pas :
la patience obtient tout ;
celui qui possède Dieu
ne manque de rien
Dieu seul suffit !

My Peace de Communauté de Taizé interprété par Communauté de Taizé
«My Soul is at Rest» © Communauté de Taizé Voir le site de Taizé

:
: