Évangile du jour : Mc 3, 22-30

En ce temps-là, les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Ce Jésus est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. »
Les appelant près de lui, Jésus leur dit en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ? Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut pas tenir. Si les gens d’une même maison se divisent entre eux, ces gens ne pourront pas tenir. Si Satan s’est dressé contre lui-même, s’il est divisé, il ne peut pas tenir ; c’en est fini de lui.
Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, s’il ne l’a d’abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison.
Amen, je vous le dis : Tout sera pardonné aux enfants des hommes : leurs péchés et les blasphèmes qu’ils auront proférés. Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’aura jamais de pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours. »
Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit : « Il est possédé par un esprit impur. »


Textes liturgiques © AELF, Paris

Alors que l’Europe se déchirait dans les guerres de religion, François de Sales chercha à reconquérir les cœurs par la douceur. Ses écrits appellent chacun à renouer avec l’essentiel, à faire grandir sa vie spirituelle vers une plus grande union avec le Seigneur. Que ma prière en ce jour soit réponse à cet appel. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

La Communauté de Taizé chante My Peace : « Que vos cœurs ne soient pas bouleversés, je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix ».

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 3 de l’évangile selon saint Marc

En ce temps-là, les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Ce Jésus est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. »
Les appelant près de lui, Jésus leur dit en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ? Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut pas tenir. Si les gens d’une même maison se divisent entre eux, ces gens ne pourront pas tenir. Si Satan s’est dressé contre lui-même, s’il est divisé, il ne peut pas tenir ; c’en est fini de lui.
Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, s’il ne l’a d’abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison.
Amen, je vous le dis : Tout sera pardonné aux enfants des hommes : leurs péchés et les blasphèmes qu’ils auront proférés. Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’aura jamais de pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours. »
Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit : « Il est possédé par un esprit impur. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Jésus est calomnié par ses adversaires. Pire, on l’accuse d’agir par la force des démons. Ce qui est blanc est dit noir, ce qui est noir est dit blanc. Je ressens aux paroles dures de Jésus combien ce renversement le blesse, le font s’indigner. Est-ce que cela rejoint une expérience personnelle ?

2
La parabole du royaume divisé expose combien sont sans queue ni tête les critiques adressées à Jésus. Mais pour autant, peut-être peuvent-elles me parler : qu’est-ce qui est encore divisé en moi, qu’est-ce qui m’empêche de tenir bon dans mes bonnes résolutions ? Comment avancer, avec le Seigneur, vers plus d’unité dans mon cœur ?

3
Le péché contre l’Esprit, ne serait-ce finalement pas ce regard tordu, suspicieux, qui voit le bien qui se fait mais ne peut l’accepter et cherche une origine mauvaise aux œuvres bonnes ? Je demande au Seigneur un tout autre regard pour les jours qui viennent : un regard bon, qui voit le bien autour de lui et invite à rendre grâce.

Introduction à la deuxième écoute
Je réécoute ce passage, attentif à ce qui me frappe de manière nouvelle ou plus forte.

Invitation à une prière personnelle
Qu’ai-je maintenant envie de partager avec le Christ ? Quelles sont les pensées qui m’habitent, les questions qui me restent ou encore les demandes que je voudrais lui adresser ? Je confie à Jésus ce que j’ai en tête, simplement et dans la confiance.

Prière finale
Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Amen

My Peace de Communauté de Taizé interprété par Communauté de Taizé
«My Soul is at Rest» © Communauté de Taizé Voir le site de Taizé

Partita in G (sarabande) de Sylvius Leopold Weiss interprété par Paul Berget
«SL Weiss on 11 Strings» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatunes

:
: