Évangile du jour : Jn 14, 23-29

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé.

Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.
Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne.
Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi.
Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez. »
Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le 22 mai, 6e dimanche de Pâques


En ce dimanche, je me tourne vers le Père qui m’est indiqué par le Fils. Je lui demande la grâce de l’aimer de plus en plus, Lui qui vient à moi… Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

La Communauté du Chemin Neuf chante Viens, Esprit créateur.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 14 de l’Évangile selon Saint Jean


En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé.
Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.
Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne.
Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi.
Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

1

« Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole… Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. » Aimer ou ne pas aimer le Christ. Garder ou pas sa parole. Dieu me donne une totale liberté pour répondre à ces questions. Face à celles-ci, qu’ai-je envie de répondre ?

2

« Le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout. » L’Esprit du Christ m’est promis pour que je puisse, avec joie, faire la volonté du Père. Cet Esprit nous a été donné au Baptême, puis a été renouvelé à la confirmation. À quel moment alors est-ce que je me laisse enseigner par l’Esprit ?

3

« Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. » Cette paix c’est de ne jamais être seul face à des décisions ou dans l’épreuve. C’est comme pour le Christ : être toujours uni au Père… Je contemple cette présence aimante qui m’accompagne.

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau ces paroles du Christ à ses disciples, alors qu’il va vers sa passion et sa mort, confiant pourtant en l’amour et la présence indéfectible de son Père.

Invitation à une prière personnelle

Comme un ami parle à un ami, je dis au Christ mon désir d’être avec Lui dans tous les instants de ma vie. Je lui confie une décision, ou une inquiétude, qui m’habite aujourd’hui et je lui demande son aide.

Prière de Charles de Foucault

Mon Père,
Je m'abandonne à toi,
fais de moi ce qu'il te plaira.
Quoi que tu fasses de moi,
je te remercie.
Je suis prêt à tout, j'accepte tout.
Pourvu que ta volonté
se fasse en moi, en toutes tes créatures,
je ne désire rien d'autre, mon Dieu.
Je remets mon âme entre tes mains.
Je te la donne, mon Dieu,
avec tout l'amour de mon cœur,
parce que je t'aime,
et que ce m'est un besoin d'amour
de me donner,
de me remettre entre tes mains, sans mesure,
avec une infinie confiance,
car tu es mon Père.

Viens, Esprit créateur de Communauté du Chemin Neuf interprété par Communauté du Chemin Neuf
«Chants d’assemblée n°5 "Tu es mon Dieu"» © Communauté du Chemin Neuf voir le site de la Communauté du Chemin Neuf

For My Daughters de Lydia McCauley interprété par Lydia McCauley
«Quieting» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatunes

:
: