Psaume du jour : Ps 56 (57)

Pitié, mon Dieu, pitié pour moi !
En toi je cherche refuge,
un refuge à l’ombre de tes ailes,
aussi longtemps que dure le malheur.

Je crie vers Dieu, le Très-Haut,
vers Dieu qui fera tout pour moi.
Du ciel, qu’il m’envoie le salut,
qu’il envoie son amour et sa vérité !

Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !
Ton amour est plus grand que les cieux,
ta vérité, plus haute que les nues.


Textes liturgiques © AELF, Paris

Le nom Agnès signifie « pur », « net », « intègre ». Telle est la grâce que nous pouvons demander au Seigneur en ce jour. Qu’à l’intercession de Sainte Agnès et par la méditation de la parole de Dieu, nos vies soient toujours davantage ajustées au Christ. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Les Petits chanteurs de Saint-Charles d'Athis-Mons chantent le Miserere d’Allegri. Avec eux je me tourne vers Dieu qui fait miséricorde.

La lecture de ce jour est tirée du Psaume 56

Pitié, mon Dieu, pitié pour moi !
En toi je cherche refuge,
un refuge à l’ombre de tes ailes,
aussi longtemps que dure le malheur.

Je crie vers Dieu, le Très-Haut,
vers Dieu qui fera tout pour moi.
Du ciel, qu’il m’envoie le salut,
qu’il envoie son amour et sa vérité !

Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !
Ton amour est plus grand que les cieux,
ta vérité, plus haute que les nues.

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
« Pitié, mon Dieu, pitié pour moi ! » Oui, c’est d’abord un cri lancé vers Dieu que nous venons d’écouter. « Je cherche refuge… aussi longtemps que dure le malheur. » Le cri de ce psalmiste est celui de celles et ceux qui souffrent, qui sont sur les routes de l’exil, sont victimes de toutes sortes d’abus et de violence. Un instant je joins ma prière à ce cri.

2
« Pitié, mon Dieu, pitié pour moi ! » C’est aussi un cri de confiance. C’est mon Dieu que j’implore, mon Dieu dont je suis sûr : « Il fera tout pour moi. » Je fais mémoire des moments où le ciel s’est dégagé dans ma vie, où mon pied a pu se poser à terre pour mieux repartir.

3
« Pitié, mon Dieu, pitié pour moi ! » C’est enfin un cri pour moi. Qu’est-ce qui en moi ou autour de moi est en attente de salut, de justice ou de vérité ? Avec mes mots je l’exprime au Seigneur

Introduction à la deuxième écoute
J’écoute à nouveau ce psaume, comme si c’était la première fois que je l’entendais. Je donne à chaque mot, chaque verset la chance de me rejoindre.

Invitation à une prière personnelle
Avec le mot ou l’expression que je garde de cette seconde écoute je m’adresse au Seigneur. Je lui confiant celles et ceux qui autour de moi souffrent et attendent le Seigneur. Uns à uns, je te les présente Seigneur. Comment puis-je les aider, par quel geste, par quelle parole ?

Nous sommes un avec Toi (Prière de Thomas Merton)
Dieu, nous sommes un avec Toi.
Tu nous as faits un avec Toi.
Tu nous as enseigné que,
si nous sommes accueillants
les uns aux autres, tu demeures en nous.
Aide-nous à garder cette ouverture
et à nous battre pour elle de toutes nos forces.
En nous acceptant les uns les autres
complètement, totalement,
le cœur grand ouvert,
c'est toi que nous acceptons,
c'est toi que nous aimons de tout notre être.
Car notre être est au cœur de ton être
et notre esprit s'enracine dans ton esprit.
Emplis-nous d'amour
et fais que l'amour nous lie les uns les autres
tandis que nous parcourons nos chemins divers.

Thomas Merton

Miserere mei Deus de Allegri interprété par Les Petits chanteurs de Saint-Charles d'Athis-Mons
«A Cappella - 1000 ans de Chant Sacré» © ADF-Bayard Musique Voir le site de ADF-Bayard Musique

:
: