Cantique du jour : Is 12, 2, 4bcde-5a, 5bc-6

Voici le Dieu qui me sauve :
j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ;
il est pour moi le salut.

Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom,
annoncez parmi les peuples ses hauts faits !
Redites-le : « Sublime est son nom ! »
Jouez pour le Seigneur.

Il montre sa magnificence, et toute la terre le sait.
Jubilez, criez de joie, habitants de Sion,
car il est grand au milieu de toi,
le Saint d’Israël !

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le mercredi 19 octobre et nous fêtons les Saints Jean de Brébeuf, Isaac Jogues et leurs compagnons, prêtres missionnaires jésuites au Canada au 17e siècle et martyrs.

Au début de ce temps de prière, je m’associe à la démarche du pape François, qui est allé l’été dernier à la rencontre des peuples autochtones canadiens pour leur demander pardon des abus, dont ils ont été victimes dans les pensionnats catholiques. Donne-moi Seigneur d’être artisan de justice. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

Cristobal Fones chante Te Alabo en Verdad, Je te loue en vérité.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 12 du livre du prophète Isaïe.

Voici le Dieu qui me sauve :
j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ;
il est pour moi le salut.

Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom,
annoncez parmi les peuples ses hauts faits !
Redites-le : « Sublime est son nom ! »
Jouez pour le Seigneur.

Il montre sa magnificence, et toute la terre le sait.
Jubilez, criez de joie, habitants de Sion,
car il est grand au milieu de toi,
le Saint d’Israël !

Textes liturgiques © AELF, Paris


1
Ce cantique est un chant de confiance, un chant de joie car « Dieu me sauve ». Je joins ma voix au chant d’Isaïe pour rendre grâce au Seigneur des bienfaits dont il me comble. Au début de ce temps de prière, je lui dis ma joie de reconnaître sa présence en moi et autour de moi. Je le remercie pour une grâce particulière reçue.

2
Et pourtant le royaume est divisé en deux et le peuple d’Israël est sous la menace de l’empire assyrien, en passe de devenir son vassal. Isaïe célèbre une promesse d’espérance et de liberté par ce cantique. Je fais mémoire d’avoir récemment mis ma foi dans le Seigneur alors que je traversais une difficulté.

3
Isaïe laisse libre court à son imagination pour qualifier le nom de Dieu et son action sur lui : le salut, ses hauts faits, sublime, sa magnificence, jubilez, criez de joie, grand… Qu’est-ce que cela me dit de Dieu et de son fils Jésus ? J’en parle avec Lui comme un ami parle à un ami.

Je m’apprête à réécouter ce cantique avec Marie, « La première en chemin », qui a vécu cette attente et cette consolation.

Le pape François dans La joie de l’Évangile nous invite à aller évangéliser avec notre cœur et ainsi parler du cœur de l’Évangile. Je demande au Seigneur qu’il fasse grandir en moi l’Esprit même de Jésus pour que je témoigne de cette espérance à transformer l’ordinaire de nos vies



Magnificat

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles.
Amen.

Te alabo en verdad de Martin Valverde interprété par Cristóbal Fones SJ
«En El solo la esperanza» © Cristóbal Fones Voir le site de Cristóbal Fones

Longing de Jeff Wahl interprété par Jeff Wahl
«Meditative Guitar» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatunes

:
: