Évangile du jour : Mt 19, 23-30

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, je vous le dis : un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux. Je vous le répète : il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. » Entendant ces paroles, les disciples furent profondément déconcertés, et ils disaient : « Qui donc peut être sauvé ? » Jésus posa sur eux son regard et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible. » Alors Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre : quelle sera donc notre part ? » Jésus leur déclara : « Amen, je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël. Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle. Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le mardi 16 août de la 20° semaine du temps ordinaire.

Dans l’Évangile, Jésus invite ses disciples à une confiance et un détachement radical, pour recevoir la vie de Dieu. Seigneur, donne-moi la grâce d’entendre cet appel comme un appel à la vie. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Anael Pin chante le psaume 103 : Tout mon être, bénis l’Éternel.



La lecture de ce jour est tirée du chapitre 19 de l’Évangile selon Saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, je vous le dis : un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux. Je vous le répète : il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. » Entendant ces paroles, les disciples furent profondément déconcertés, et ils disaient : « Qui donc peut être sauvé ? » Jésus posa sur eux son regard et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible. » Alors Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre : quelle sera donc notre part ? » Jésus leur déclara : « Amen, je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël. Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle. Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers. »

Textes liturgiques © AELF, Paris


1

La parole de Jésus semble définitive : « il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume des Cieux ». En ce début de prière, comment cela fait-il écho en moi ? Un chameau, un trou d’aiguille, un riche, le Royaume des Cieux.

2

À la question des disciples, déconcertés : « qui donc peut être sauvé ? » Jésus répond en posant son regard sur eux : « pour les hommes c’est impossible, mais pour Dieu, tout est possible ». Je contemple ce regard de Jésus, j’écoute sa réponse, je la laisse faire écho. Qu’est-ce que cela produit en moi ?

3

Jésus termine par une belle promesse : « qui aura quitté quelque chose pour moi le recevra au centuple, et héritera de la vie éternelle ». Jésus invite à quitter pour recevoir. Ai-je déjà fait cette expérience de quitter ou d’abandonner quelque chose auquel je tiens, et d’avoir la joie de recevoir au centuple ?

Introduction à la deuxième écoute

J'écoute une deuxième fois la Parole de Dieu, en m’attachant à la recevoir comme une Bonne Nouvelle, un chemin de vie.

Invitation à une prière personnelle

Je m’adresse maintenant au Seigneur, pour lui faire part du fruit de ma prière, en vérité : suis-je habité par de la gratitude, de l’incompréhension, une lumière nouvelle ? Je lui parle avec simplicité et confiance.

Notre Père

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.
Amen.

Psaume 103 : Mon âme bénis l'Éternel de Anael Pin interprété par Anael Pin
«Psaume 103 CD single» © Anael Pin Anael Pin

Salve de Teresa Brown interprété par Teresa Brown
«In Search of Peace» © Teresa Brown Voir le site de Teresa Brown

:
: