Lecture du jour : Nb 24, 2-7.15-17a

En ces jours-là, levant les yeux, le prophète païen Balaam vit Israël qui campait, rangé par tribus. L’esprit de Dieu fut sur lui, et il prononça ces paroles énigmatiques :

« Oracle de Balaam, fils de Béor, oracle de l’homme au regard pénétrant, oracle de celui qui entend les paroles de Dieu. Il voit ce que le Puissant lui fait voir, il tombe en extase, et ses yeux s’ouvrent. Que tes tentes sont belles, Jacob, et tes demeures, Israël ! Elles s’étendent comme des vallées, comme des jardins au bord d’un fleuve ; le Seigneur les a plantées comme des aloès, comme des cèdres au bord des eaux ! Un héros sortira de la descendance de Jacob, il dominera sur des peuples nombreux. Son règne sera plus grand que celui de Gog, sa royauté sera exaltée. »

Balaam prononça encore ces paroles énigmatiques :

« Oracle de Balaam, fils de Béor, oracle de l’homme au regard pénétrant, oracle de celui qui entend les paroles de Dieu, qui possède la science du Très-Haut. Il voit ce que le Puissant lui fait voir, il tombe en extase, et ses yeux s’ouvrent. Ce héros, je le vois – mais pas pour maintenant – je l’aperçois – mais pas de près : Un astre se lève, issu de Jacob, un sceptre se dresse, issu d’Israël. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

L’Église fait mémoire de Sainte Lucie, victime de la persécution de Dioclétien en 304. Le prénom même de Lucie évoque la lumière. C’est bien ce que nous recherchons durant ce temps de l’Avent. Que cette prière nous donne d’écarter de nous ce qui assombrit nos vies et nos cœurs pour nous préparer à la venue de notre Sauveur. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Salt of the Sound chante Shine so Bright : « tu viens, Seigneur, comme une chandelle dans la nuit. Viens, par ta lumière, chasser nos ténèbres ».

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 24 du livre des Nombres.
En ces jours-là, levant les yeux, le prophète païen Balaam vit Israël qui campait, rangé par tribus. L’esprit de Dieu fut sur lui, et il prononça ces paroles énigmatiques : « Oracle de Balaam, fils de Béor, oracle de l’homme au regard pénétrant, oracle de celui qui entend les paroles de Dieu. Il voit ce que le Puissant lui fait voir, il tombe en extase, et ses yeux s’ouvrent. Que tes tentes sont belles, Jacob, et tes demeures, Israël ! Elles s’étendent comme des vallées, comme des jardins au bord d’un fleuve ; le Seigneur les a plantées comme des aloès, comme des cèdres au bord des eaux ! Un héros sortira de la descendance de Jacob, il dominera sur des peuples nombreux. Son règne sera plus grand que celui de Gog, sa royauté sera exaltée. » Balaam prononça encore ces paroles énigmatiques : « Oracle de Balaam, fils de Béor, oracle de l’homme au regard pénétrant, oracle de celui qui entend les paroles de Dieu, qui possède la science du Très-Haut. Il voit ce que le Puissant lui fait voir, il tombe en extase, et ses yeux s’ouvrent. Ce héros, je le vois – mais pas pour maintenant – je l’aperçois – mais pas de près : Un astre se lève, issu de Jacob, un sceptre se dresse, issu d’Israël. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Ce passage du livre des Nombres nous livre une belle description de ce qu’est un prophète : « homme au regard pénétrant, qui entend les paroles de Dieu, voit ce que le Puissant lui fait voir. » J’imagine Balaam ce prophète qui contemple les tribus d’Israël alors qu’il devait les maudire à la demande de Balaq roi de Moab.

2
Les prophètes sont souvent présentés comme des visionnaires. Ils voient ce que les autres ne voient pas, ils voient avec le regard de Dieu. Cette faculté n’est pas réservée à une élite. Chaque croyant est appelé à avoir le regard du Christ sur le monde. Qu’ai-je pu contempler les jours passés que les autres n’ont pu déceler ?

3
La vision de Balaam suggère une étendue sans fin de tentes qui couvrent le pays. Ces tentes témoignent d’une réelle fragilité, du caractère pèlerin de nos existences. Et pourtant, de tout cela germera un héros, un astre qui va se lever… Avec mes mots j’appelle sa venue.

Introduction à la deuxième écoute
Écoutons à nouveau cette étonnante prophétie d’un prophète contre son camp.

Invitation à une prière personnelle
A la fin de ce temps de prière, je m’adresse à Dieu et lui demande de voir le monde avec un regard plein d’espérance et de compassion ; un regard de baptisé ; un regard de prêtre, prophète et roi.

Prière finale
Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Shine So Bright de Salt of the Sound interprété par Salt of the Sound
«Waiting for the Dawn» © Salt of the Sound Voir le site de Salt of the Sound

Pavane - sedet sola de Anthony Holborne interprété par Alex McCartney
«Elizabeth's Lutes» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatunes

:
: