Psaume du jour : Ps 50 (51)

Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

Rends-moi la joie d’être sauvé ;
que l’esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ;
vers toi, reviendront les égarés.

Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas,
tu n’acceptes pas d’holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ;
tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé.

Textes liturgiques © AELF, Paris

Aujourd'hui nous sommes le samedi 13 août et nous fêtons Saint Pontien, pape, et Saint Hippolyte, prêtre, martyrs.

En ce jour où nous fêtons un pape et un prêtre, nous pouvons prier pour et avec l’Église. Que le Seigneur renouvelle et affermisse notre marche ; qu’il nous donne d’être véritablement frères et sœurs, heureux de travailler, chacun et ensemble, à l’annonce de la bonne nouvelle. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Le chœur du Séminaire français de Rome chante Misericordias Domini : éternellement je chanterai la miséricorde de Dieu.

La lecture de ce jour est tirée du psaume 50

Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

Rends-moi la joie d’être sauvé ;
que l’esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ;
vers toi, reviendront les égarés.

Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas,
tu n’acceptes pas d’holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ;
tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé.

Textes liturgiques © AELF, Paris




1

Le psalmiste s’adresse à Dieu, simplement. Il lui parle de sa vie, de ses attentes, de ses projets. Il lui dit quelque chose de sa foi. Comme le psalmiste, je parle à Dieu avec mes mots. Je lui dis « ô mon Dieu », voici ce qui fait ma vie ; voici ce que j’espère avec toi ; voici ce que je comprends de ta Parole.



2

« Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu ». C’est le Seigneur qui m’a créé, qui m’a tissé dans le sein de ma mère. Il ne m’a pas fait une fois pour toute ! Son amour me façonne tout au long de mes jours. Je me laisse habiter par ce mystère. Je vois ces chemins qui s’ouvrent dans des situations sans issue.

3

« Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ; vers toi, reviendront les égarés ». Les égarés, ce sont parfois les autres, mais aussi moi-même. « Vers toi reviendront les égarés » : je contemple ce mouvement qui nous ramène vers le Seigneur qui nous a créés.

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau ce psaume, en me laissant porter par les mots, les images.

Invitation à une prière personnelle

À la fin de ma prière, je me tourne vers Dieu qui m’a créé, et continue de me créer à chaque instant. J’accueille la vie qu’il me donne et je me confie à sa grâce.

Prière de Sainte Thérèse d'Avila

Que rien ne te trouble,
que rien ne t’effraie ;
tout passe.
Dieu ne change pas :
la patience obtient tout ;
celui qui possède Dieu
ne manque de rien
Dieu seul suffit !

Misericordias Domini de H.-J. Botor interprété par Chœur du Séminaire français de Rome
«Misericordia in aeternum» © Éditions JADE Voir le site des Éditions JADE

Lagrima de Francisco Tarrega interprété par Jeff Wahl
«Playing with Silence» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatunes

:
: