Évangile du jour : Lc 11, 37-41



Textes liturgiques © AELF, Paris

Insensés ! Celui qui a fait l’extérieur n’a-t-il pas fait aussi l’intérieur ? Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous. »
« Bien sûr, vous les pharisiens, vous purifiez l’extérieur de la coupe et du plat, mais à l’intérieur de vous-mêmes vous êtes remplis de cupidité et de méchanceté.
Le Seigneur lui dit :
En ce temps-là, pendant que Jésus parlait, un pharisien l’invita pour le repas de midi. Jésus entra chez lui et prit place. Le pharisien fut étonné en voyant qu’il n’avait pas fait d’abord les ablutions précédant le repas.

Aujourd'hui nous sommes le mardi 11 octobre et nous faisons mémoire du saint Pape Jean XXIII

Le 11 octobre marque l’anniversaire de l’ouverture du concile Vatican II, en 1962. Il avait été initié par Jean XXIII, désireux de rendre toujours actuel le message du Christ, porté par l’Eglise. Au début de ma prière, je demande au Christ de me donner ce même désir de le faire connaitre, avec la même douce simplicité pour laquelle Jean XXIII était connu. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

Les dominicaines du monastère de Beaufort chantent La mesure d’aimer.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 11 de l’évangile selon saint Luc.

En ce temps-là, pendant que Jésus parlait, un pharisien l’invita pour le repas de midi. Jésus entra chez lui et prit place. Le pharisien fut étonné en voyant qu’il n’avait pas fait d’abord les ablutions précédant le repas.
Le Seigneur lui dit :
« Bien sûr, vous les pharisiens, vous purifiez l’extérieur de la coupe et du plat, mais à l’intérieur de vous-mêmes vous êtes remplis de cupidité et de méchanceté.
Insensés ! Celui qui a fait l’extérieur n’a-t-il pas fait aussi l’intérieur ? Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Je m’arrête un moment sur ce pharisien. A priori, c’est un homme sympathique. Il a invité Jésus et lui offre un repas. Il respecte les principes de sa religion, comme on lui a appris à le faire. Et Jésus vient le secouer. Un instant, je me mets à sa place. Comment vit-il cela ? Et comment cela me parle-t-il ?

2
Au fond, la pureté rituelle que critique Jésus, n’est-ce pas une façon de garder Dieu à distance de sa vie concrète ? En regardant mon quotidien, je prends conscience de l’un ou l’autre aspect de ma vie où il me semble mettre le Seigneur à distance. Je lui demande la force de m’ouvrir à Lui, toujours plus.

3
Tout sera pur pour qui donne. Mes actes bons me transforment intérieurement. Je prends conscience aussi d’une ou deux bonnes habitudes que j’ai, et qui me font grandir. J’essaie de voir de quelle manière, je peux leur donner plus de place, de régularité dans ma vie quotidienne.

J’ouvre à nouveau mon cœur, pour entendre une deuxième fois cet évangile, de manière renouvelée par ma prière.

Qu’est-ce qui habite mon cœur après avoir réentendu ce passage ? Un mot a-t-il résonné de manière nouvelle, une idée s’est-elle renforcée en moi ? Par quelques phrases simples, je m’adresse à Jésus, je lui confie ce que je porte.

Prière finale

Prends Seigneur, et reçois
toute ma liberté,
ma mémoire, mon intelligence
et toute ma volonté.
Tout ce que j’ai et tout ce que je possède.
C’est toi qui m’as tout donné, à toi, Seigneur, je le rends.
Tout est à toi, disposes-en selon ton entière volonté.
Donne-moi seulement de t’aimer
et donne-moi ta grâce, elle seule me suffit.

La mesure d'aimer de Monastère Notre-Dame de Beaufort interprété par Monastère Notre-Dame de Beaufort
«Entrez dans l'allegresse» © Monastère de Beaufort Voir le site du Monastère de Beaufort

The First Day de Jeff Wahl interprété par Jeff Wahl
«Meditative Guitar» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatunes

:
: