Lecture du jour : 1 R 8, 22-23.27-30

En ces jours-là, lors de la consécration du Temple, Salomon se plaça devant l’autel du Seigneur, en face de toute l’assemblée d’Israël ; il étendit les mains vers le ciel et fit cette prière : « Seigneur, Dieu d’Israël, il n’y a pas de Dieu comme toi, ni là-haut dans les cieux, ni sur la terre ici-bas ; car tu gardes ton Alliance et ta fidélité envers tes serviteurs, quand ils marchent devant toi de tout leur cœur. Est-ce que, vraiment, Dieu habiterait sur la terre ? Les cieux et les hauteurs des cieux ne peuvent te contenir : encore moins cette Maison que j’ai bâtie ! Sois attentif à la prière et à la supplication de ton serviteur. Écoute, Seigneur mon Dieu, la prière et le cri qu’il lance aujourd’hui vers toi. Que tes yeux soient ouverts nuit et jour sur cette Maison, sur ce lieu dont tu as dit : “C’est ici que sera mon nom.” Écoute donc la prière que ton serviteur fera en ce lieu. Écoute la supplication de ton serviteur et de ton peuple Israël, lorsqu’ils prieront en ce lieu. Toi, dans les cieux où tu habites, écoute et pardonne. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

En ce jour, nous allons nous laisser guider dans la Prière par Salomon. Seigneur, que mon cœur et toute mon existence se fassent écoute pour mieux t’aimer et te servir. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

L’Harmonie Géorgienne chante le Notre Père. Avec eux je me tourne vers le Père pour lui demander que son règne vienne.

La lecture de ce jour est tirée du chapitre huit du premier livre des rois

En ces jours-là, lors de la consécration du Temple, Salomon se plaça devant l’autel du Seigneur, en face de toute l’assemblée d’Israël ; il étendit les mains vers le ciel et fit cette prière : « Seigneur, Dieu d’Israël, il n’y a pas de Dieu comme toi, ni là-haut dans les cieux, ni sur la terre ici-bas ; car tu gardes ton Alliance et ta fidélité envers tes serviteurs, quand ils marchent devant toi de tout leur cœur. Est-ce que, vraiment, Dieu habiterait sur la terre ? Les cieux et les hauteurs des cieux ne peuvent te contenir : encore moins cette Maison que j’ai bâtie ! Sois attentif à la prière et à la supplication de ton serviteur. Écoute, Seigneur mon Dieu, la prière et le cri qu’il lance aujourd’hui vers toi. Que tes yeux soient ouverts nuit et jour sur cette Maison, sur ce lieu dont tu as dit : “C’est ici que sera mon nom.” Écoute donc la prière que ton serviteur fera en ce lieu. Écoute la supplication de ton serviteur et de ton peuple Israël, lorsqu’ils prieront en ce lieu. Toi, dans les cieux où tu habites, écoute et pardonne. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Dans un premier temps je contemple la scène : Salomon vient d’achever le Temple. Il est devant l’autel du Seigneur, face à l’assemblée d’Israël. Il étend les mains vers le ciel, il adresse une prière à Dieu. Le moment est solennel, je me place moi aussi dans cette foule, conscient de l’importance de cet instant.

2
Salomon commence par rappeler deux choses essentielles pour le croyant : D’une part, Dieu est le tout autre, celui qui n’a pas besoin de maison pour habiter. D’autre part, il est celui qui a fait alliance avec nous, son peuple. Je médite cela : Dieu le tout autre a choisi de faire de moi son ami, son associé.

3
Salomon supplie à plusieurs reprises Dieu d’écouter les prières qui se feront dans le temple, ce lieu où réside le nom de Dieu. Par le baptême, ce nom révélé en Jésus, est venu se poser en chacun d’entre nous. Je médite cela.

Introduction à la deuxième écoute
J’écoute à nouveau cette prière. J’en goûte chaque mot, chaque expression.

Invitation à une prière personnelle
A la fin de ce temps de prière, je m’adresse à mon tour au Seigneur. Je lui demande de prendre toujours davantage conscience qu’il habite en mon cœur, marche à mes côtés, habite mon quotidien. Je lui parle comme un ami parle à un ami, comme un serviteur à son maître.

Prière finale

Prends, Seigneur et reçois,
toute ma liberté.
ma mémoire,
mon intelligence
et toute ma volonté;
Tout ce que j'ai et possède,
c'est Toi qui me l'as donné:
A Toi, Seigneur, je le rends
Tout est à Toi,
disposes-en selon Ton entière volonté.
Donne-moi ton amour et ta grâce :
c'est assez pour moi.

Notre Père version liturgique de Nana Peradze interprété par Harmonie Georgienne
«Collector -10ème Anniversaire» © Éditions JADE Voir le site des Éditions JADE

Aimer c'est tout donner de Éditions de l'Emmanuel interprété par Orchestre Philharmonique de Prague
«Musiques pour prier n° 5: Symphonie pour Dieu» © Éditions de l'Émmanuel Voir le site des Éditions de l'Emmanuel

:
: