Lecture du jour : Ba 5, 1-9

Jérusalem, quitte ta robe de tristesse et de misère, et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours, enveloppe-toi dans le manteau de la justice de Dieu, mets sur ta tête le diadème de la gloire de l’Éternel. Dieu va déployer ta splendeur partout sous le ciel, car Dieu, pour toujours, te donnera ces noms : « Paix-de-la-justice » et « Gloire-de-la-piété-envers-Dieu ». Debout, Jérusalem ! Tiens-toi sur la hauteur, et regarde vers l’orient : vois tes enfants rassemblés du couchant au levant par la parole du Dieu Saint ; ils se réjouissent parce que Dieu se souvient. Tu les avais vus partir à pied, emmenés par les ennemis, et Dieu te les ramène, portés en triomphe, comme sur un trône royal. Car Dieu a décidé que les hautes montagnes et les collines éternelles seraient abaissées, et que les vallées seraient comblées : ainsi la terre sera aplanie, afin qu’Israël chemine en sécurité dans la gloire de Dieu. Sur l’ordre de Dieu, les forêts et les arbres odoriférants donneront à Israël leur ombrage ; car Dieu conduira Israël dans la joie, à la lumière de sa gloire, avec sa miséricorde et sa justice.

Textes liturgiques © AELF, Paris

En ce deuxième dimanche de l’Avent, je m’unis à tous les chrétiens qui se rassemblent de par le monde. Je rends grâce de la fidélité de Dieu qui réalise sa Promesse et demande que grandisse mon espérance. Ce que le Seigneur a commencé, il le continuera. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

La Communauté de l’Emmanuel chante Debout, resplendis.

La lecture de ce jour est tirée du livre de Baruch, au chapitre 5.

Jérusalem, quitte ta robe de tristesse et de misère, et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours, enveloppe-toi dans le manteau de la justice de Dieu, mets sur ta tête le diadème de la gloire de l’Éternel. Dieu va déployer ta splendeur partout sous le ciel, car Dieu, pour toujours, te donnera ces noms : « Paix-de-la-justice » et « Gloire-de-la-piété-envers-Dieu ». Debout, Jérusalem ! Tiens-toi sur la hauteur, et regarde vers l’orient : vois tes enfants rassemblés du couchant au levant par la parole du Dieu Saint ; ils se réjouissent parce que Dieu se souvient. Tu les avais vus partir à pied, emmenés par les ennemis, et Dieu te les ramène, portés en triomphe, comme sur un trône royal. Car Dieu a décidé que les hautes montagnes et les collines éternelles seraient abaissées, et que les vallées seraient comblées : ainsi la terre sera aplanie, afin qu’Israël chemine en sécurité dans la gloire de Dieu. Sur l’ordre de Dieu, les forêts et les arbres odoriférants donneront à Israël leur ombrage ; car Dieu conduira Israël dans la joie, à la lumière de sa gloire, avec sa miséricorde et sa justice.

Textes liturgiques © AELF, Paris

1
Jérusalem est appelée à la joie : à changer de vêtement, mettre des bijoux… pour manifester la gloire de Dieu. Comme une ville qui se reconstruit, une personne qui retrouve la santé, un adolescent qui grandit et devient lui-même, ou encore d’autres expériences de retour à la vie, je regarde la transformation exprimée par ces images.

2
Le prophète m’invite à m’arrêter pour faire mémoire. Je me souviens du départ des Hébreux à pied, emmenés par les ennemis. Aujourd’hui, Dieu les ramène dans leur terre, portés en triomphe, en sécurité. J’entends cette invitation pour moi à faire silence et relire une situation récente, spécialement douloureuse ou difficile.

3
Tout vient de Dieu. C’est lui qui semble tout décider, c’est lui qui agit et prend l’initiative, et qui est vainqueur… Le prophète insiste sur cette place, ce rôle déterminant de Dieu. Qu’est-ce que cela veut dire ? Où est ma liberté ? Je peux sentir des résistances ; j’en parle avec le Seigneur.

Introduction à la deuxième écoute
Pour les 4 dimanches de l'Avent et le jour de Noël, nous laissons la parole à Sarah, une jeune femme qui attend son deuxième enfant. Écoutons-la maintenant en écho au passage médité. Que son témoignage nous permette de découvrir et d'accueillir à notre tour la vie que Dieu donne à chacune et chacun de manière unique et généreuse.

Témoignage de Sarah
Aplanir ses chemins, abaisser les collines, combler les vallées : voilà autant de choses qu’en tant que parents nous essayons de faire pour notre petit, et pour celui à venir. Faire goûter à ces êtres tout jeunes et purs un amour inconditionnel à l’image de l’amour divin, une vie pour l’instant sans obstacles, c’est notre désir : même si nous le réalisons avec humilité et bien conscients de nos limites, nous avons la sensation que ces premières années de vie fondent la confiance en l’autre, en Dieu et en la vie.

Invitation à une prière personnelle
Dans une conversation toute simple avec le Seigneur, je le remercie de cette joie à laquelle je participe. Je peux aussi lui parler des résistances senties et que je ne comprends pas. Ou encore me taire pour contempler cette « gloire de Dieu » si active.

Notre Père
Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Amen

Debout Resplendis de J.-M. Morin interprété par Communauté de l'Emmanuel
«Best of Louange n°54» © Éditions de l'Émmanuel Voir le site des Éditions de l'Emmanuel

Cello Sonata in G Minor, Op. 65 - III. Largo de Frédéric Chopin interprété par Yeonjin Kim et Christopher Harding
«Classical Music» © Abbaye de Keur Moussa Voir le site de Keur Moussa

:
: