Texte de la prière

Durant le temps pascal, nous sommes invités à entendre les Actes des Apôtres, la vie des tout premiers chrétiens. Je me prépare à vivre ce temps de prière en demandant à Dieu de me laisser inspirer par leur exemple. Au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, amen.

 

La Communauté de Taizé chante Dona la pace. Oui mon Dieu, donne la paix à qui se confie en toi !

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 4 du livre des Actes des Apôtres

La multitude de ceux qui étaient devenus croyants avait un seul cœur et une seule âme ; et personne ne disait que ses biens lui appartenaient en propre, mais ils avaient tout en commun. C’est avec une grande puissance que les Apôtres rendaient témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus, et une grâce abondante reposait sur eux tous.
Aucun d’entre eux n’était dans l’indigence, car tous ceux qui étaient propriétaires de domaines ou de maisons les vendaient, et ils apportaient le montant de la vente pour le déposer aux pieds des Apôtres ; puis on le distribuait en fonction des besoins de chacun.
Il y avait un lévite originaire de Chypre, Joseph, surnommé Barnabé par les Apôtres, ce qui se traduit : «homme du réconfort ». Il vendit un champ qu’il possédait et en apporta l’argent qu’il déposa aux pieds des Apôtres.

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

Je me représente cette communauté des premiers disciples. Elle fait l’expérience étonnante d'une vie de communauté, où l'union des cœurs est soutenue par une solidarité concrète. Qu'est-ce que cela soulève comme réactions en moi ? Quelles attractions, quelles réticences ? Je laisse ce texte m'interroger.

 

2

Le récit me parle aussi d'un certain rapport à la propriété. "Personne ne disait que ses biens lui appartenaient en propre". Un instant, je regarder ce que le possède : immobilier, équipement, véhicules etc… Quelle est ma liberté face à ces biens ? Comment sont-ils au service de ma vie, de mes proches, de la société ?

 

3

La contemplation de cet extrait des Actes est l'occasion de prier pour tous les hommes et femmes de bonne volonté qui travaillent à des sociétés plus justes et solidaires, où personne n'est dans la misère. Que l'Esprit du Christ, Esprit de justice et de sagesse les guide dans leurs actions.

 

Introduction à la deuxième écoute

Je me remets à l'écoute, attentif au fait que c'est l'annonce du Christ ressuscité qui soutient cette vie des premiers disciples.

 

Invitation à une prière personnelle

Je me tourne maintenant vers Dieu. Je lui confie ce que j'ai vécu dans mon temps de prière. Je lui demande son Esprit, pour mieux voir comment agir jour après jour en disciple du Christ.