Texte de la prière

Aujourd’hui nous écouterons le récit de l’annonciation faite à Marie par l’ange Gabriel, 9 mois avant la fête de la Nativité. A la manière de Marie, je me prépare à recevoir cette parole dans mon cœur. Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

 

Exo chante Ô Marie. Avec eux, et comme Marie, j’ouvre mon cœur à l’Esprit. Je le laisse m’apaiser, et m’accompagner pour rencontrer mon Dieu qui m’attend.

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 1 de l’évangile selon saint Luc

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. »
À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »
Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? »
L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. »
Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. »
Alors l’ange la quitta.

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

Dans un premier temps, je contemple les personnages en présence : Marie, une jeune fille de Nazareth, fiancée à Joseph un charpentier. Puis l’ange, ce messager de Dieu. J’imagine leurs habits, le cadre de la rencontre. En j’en tire profit.

 

2

Puis j’écoute les paroles échangées : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » « Sois sans crainte » « Tu vas enfanter » « Comment cela va-t-il se faire ? » « L’Esprit Saint viendra sur toi » « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Et j’en tire profit.

 

3

Enfin je regarde l’ange entrer dans la maison de Marie, il sait qu’il vient bouleverser une vie. Je regarde la crainte puis l’étonnement de Marie. Et je contemple enfin toute son existence qui va choisir de croire et d’accueillir cette Parole qui va prendre chair en elle. Et j’en tire profit.

 

Introduction à la deuxième écoute

Avec attention, j’écoute à nouveau ce récit de l’annonciation : Dieu entre dans le temps !

 

Invitation à une prière personnelle

A la fin de ce temps de prière, je demande à Dieu de savoir accueillir l’imprévu et de répondre à sa demande qui peut bousculer mes projets ou tout autre pensée qui m’est venue durant ce temps de méditation.