Texte de la prière

Je dispose mon corps et mon esprit à accueillir le Seigneur, pour mieux recevoir sa parole qu’il veut m''''offrir dans ce temps de prière. Je lui donne ce temps, il est pour lui. Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, amen.

 

Le séminaire catholique Saint-Sulpice et le séminaire orthodoxe Sainte-Geneviève chantent le Notre Père. Avec eux je peux me souvenir que nous partageons cette prière entre toutes les confessions chrétiennes, au-delà de nos divisions.

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 6 de l’évangile selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l’ayez demandé. Vous donc, priez ainsi :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.
Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes. »

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

Jésus donne à ses disciples une prière, une façon de parler avec justesse à Dieu. Cette prière unit tous les chrétiens. Je me souviens des dernières occasions où j’ai prié le Notre Père avec d’autres chrétiens, peut-être même venant d’autres confessions. Je fais mémoire de l''''esprit qui m''''unissait à eux.

 

2

Le Notre Père est une prière que je connais bien. J’en choisis une phrase maintenant. Celle qui me parle le plus sur le moment. Pendant un petit instant, je reste sur cette phrase. Je la répète, la retourne dans mon esprit. Comment résonne-t-elle en ce jour ?

 

3

La finale de l’évangile d’aujourd’hui insiste sur l’importance vitale du pardon. Je me tourne vers Jésus pour lui demander de m’aider non seulement à pardonner mais aussi de m’aider à voir combien est belle une vie sans rancune, sans ressentiment.

 

Introduction à la deuxième écoute

En réécoutant Jésus donner le Notre Père aux apôtres, j’ai conscience de recueillir un trésor.

 

Invitation à une prière personnelle

Je me tourne vers Dieu, mon Père. Je lui redis les phrases qui vibrent le plus en moi aujourd''''hui en écoutant la prière du Notre Père mais avec mes mots, avec ma façon de parler. Je peux aussi lui confier une difficulté à entrer dans cette prière, à la faire totalement mienne.