Texte de la prière

Le carême s’ouvre par l’appel à la vie et au bonheur en vérité. Perpétue et Félicité, une patricienne et une esclave ont préféré la mort à une vie sans le Christ. Le livre du Deutéronome met devant nous le choix de la vie ou de la mort. Seigneur, dans ce temps de cœur à cœur avec toi, montre-moi le chemin de la vie.

 

Patrick Richard chante Avant la fin de la lumière. Avec lui je me tourne vers mon Dieu, avec tout ce que je suis, avec mes pensées, mes sentiments, et je me prépare à écouter sa parole.

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 30 du livre du Deutéronome

Moïse disait au peuple :
« Vois ! Je mets aujourd’hui devant toi ou bien la vie et le bonheur, ou bien la mort et le malheur. Ce que je te commande aujourd’hui, c’est d’aimer le Seigneur ton Dieu, de marcher dans ses chemins, de garder ses commandements, ses décrets et ses ordonnances. Alors, tu vivras et te multiplieras ; le Seigneur ton Dieu te bénira dans le pays dont tu vas prendre possession.
Mais si tu détournes ton cœur, si tu n’obéis pas, si tu te laisses entraîner à te prosterner devant d’autres dieux et à les servir, je vous le déclare aujourd’hui : certainement vous périrez, vous ne vivrez pas de longs jours sur la terre dont vous allez prendre possession quand vous aurez passé le Jourdain.
Je prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre : je mets devant toi la vie ou la mort, la bénédiction ou la malédiction. Choisis donc la vie, pour que vous viviez, toi et ta descendance, en aimant le Seigneur ton Dieu, en écoutant sa voix, en vous attachant à lui ; c’est là que se trouve ta vie, une longue vie sur la terre que le Seigneur a juré de donner à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob. »

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

Je me représente la scène qu’expose le Deutéronome, ces deux voies qui me sont proposées. Je mesure le chemin du bonheur avec sa promesse de bénédiction, pour moi, pour ma famille, mes amis, mes proches. Je ressens cette joie profonde et apaisée du bonheur qui m’est proposé… et je goûte cet appel.

 

2

Comment suivre ce chemin ? j’écoute les 3 conseils du livre du Deutéronome :
- Aimer le Seigneur,
- Marcher dans ces chemins et s’attacher à lui,
- Écouter sa voix et garder ses commandements
En toute vérité, je mesure ce que j’arrive à faire et ce qui m’est plus difficile. Et je confie cela au Seigneur.

 

3

Dieu semble implorer l’homme : « je mets devant toi la vie ou la mort, la bénédiction ou la malédiction. Choisis donc la vie, pour que vous viviez ». Je médite cela : Dieu est à mes pieds, démuni : il m’invite à choisir, mais se refuse à me forcer la main. C’est en liberté qu’il désire que je choisisse la vie.

 

Introduction à la deuxième écoute

En m’attachant au Seigneur, je réécoute le texte en choisissant résolument la vie avec le Seigneur

 

Invitation à une prière personnelle

Je parle au Seigneur comme un ami parle à un ami. Je lui dis mon désir de le suivre, d’être son disciple. Avec lui, je regarde ma journée et vois quels pas je vais pouvoir poser pour choisir le chemin du Bonheur.