Je me prépare à me nourrir de la Parole de Dieu en faisant silence, en respirant lentement, une fois, deux fois. Seigneur me voici. Que ta parole m’aide à conformer ma vie au Christ, pour mieux t’aimer et te servir. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

 

La Communauté de Taizé chante Tui Amoris Ignem. Avec eux je demande la venue de l’Esprit Saint en mon cœur, Esprit d’Amour, Esprit qui donne vie.

 

1

A cette première écoute du passage, quel mot, quelle expression ou sentiment m’habite ? Je médite dessus.

 

2

Paul parle du baptême, qui « réalise l’entier dépouillement de votre corps de chair. » Comment puis-je comprendre cette expression forte ? De quoi suis-je dépouillé à la suite de mon baptême ?

 

3

Saint Paul identifie le baptême à une nouvelle naissance : « Dieu vous a donné la vie avec le Christ : il nous a pardonné toutes nos fautes. » Un instant je rends grâce pour cela. Pour poursuivre ce travail d’enfantement, peut-être suis-je convié à vivre le sacrement de réconciliation.

 

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau ce passage où saint Paul nous invite à mener notre vie dans le Christ Jésus.

 

Invitation à une prière personnelle

A la fin de ce temps de prière, je rassemble tout ce que j’ai pu vivre : les mots et expressions qui m’ont marqués, les pensées qui m’habitent, les situations peut-être qui me sont venues à la mémoire. De tout cela, je fais une prière simple que j’offre à Dieu.

 

Prière finale

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Amen