Nous fêtons saint Ephrem le Syrien, diacre et théologien mort en 313, appelé « la harpe du Saint Esprit » pour avoir inauguré la pratique du chant religieux.

Jésus nous invite à chanter dans notre cœur, avec Celui qui nous habite au plus intime. Demandons-lui de faire de toute notre vie une action de grâces, une réponse aimante au don de la vie. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

 

Les dominicaines de Beaufort chantent Il n’est pas de plus grand amour.

 

1

Jésus, voyant les foules, gravit la montagne et, prenant la parole, enseigne ses disciples. Je me dispose à l'écouter en rassemblant mes pensées dispersées : écouter, c'est la première hospitalité. Je lui fais de la place et je lui confie mes soucis. Seigneur, unifie mon cœur !

 

2

« Ne pas abolir, mais accomplir la loi et les prophètes. » Jésus vient accomplir pour nous, en sa personne, la promesse faite à Abraham et à sa descendance, à savoir tous les croyants. Et voici cette promesse : l'Esprit Saint répandu dans les cœurs, nous donne la force d'accomplir ce que la loi nous montre. Je médite cela.

 

3

Accomplir, c'est aller jusqu'au bout, c'est persévérer, sans lambiner sur le chemin, ni me laisser dissiper par les distractions. C'est aimer jusqu'à la fin. Jésus est allé jusqu'au bout pour que je puisse le suivre jusqu'à la fin sur le chemin, comme l'aveugle de Jéricho. Quelle invitation à persévérer vient à mon cœur ?

 

Introduction à la deuxième écoute

Écoutons à nouveau ce passage.

 

Invitation à une prière personnelle

« Seigneur, tu m'apprends le chemin de la vie. Devant ta face, débordement de joie ! » Dit le psalmiste. À mon tour, je m’adresse au Seigneur, lui confiant mon chemin, mon désir de vivre sa loi d’amour, et peut-être mes difficultés à la vivre concrètement.

 

Prière finale

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Amen