En ce jour nous méditerons un passage d’un livre de Sagesse qui loue la sainteté et nous y invite. Que la méditation de ces lignes nous donne de devenir chacun à sa manière des disciples missionnaires. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

 

La Communauté de Taizé chante Jésus, ma joie : Oui Seigneur, tu es mon espérance et ma vie !

 

1

Observer la loi, s’attacher aux commandements, se montrer reconnaissant, faire l’aumône, se détourner du mal, se détourner de l’injustice : tout cela est l’offrande de l’homme juste. En contemplant les jours passés, les personnes rencontrées, je repère les moments, même petits, où ma vie fut telle offrande.

 

2

Ben Sira poursuit en invitant à avoir comme mesure, celle de Dieu : Dieu donne de manière joyeuse, sans regarder, il rend sept fois plus. Donner selon Dieu, c’est donner sans mesure, avec un cœur large et généreux. Je peux demander cette grâce de la démesure joyeuse de Dieu.

 

3

Cette manière de faire a pris visage en Jésus-Christ. Quel épisode de sa vie témoigne pour moi de cette démesure joyeuse ? Comment la vivre concrètement dans les jours à venir ?

 

Introduction à la deuxième écoute

Je me place auprès de ce sage qui me partage le cœur de son message de vie.

 

Invitation à une prière personnelle

À la fin de ce temps de prière, je rends grâce pour ces personnes qui vivent autour de moi de cette sagesse. Je prie pour que leur témoignages m’inspirent et en inspirent beaucoup d’autres.

 

Prière finale

Gloire au Père,
et au Fils,
et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est,
qui était, et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen.