Au début de ce temps de prière, demandons à Dieu de faire grandir en nous sa lumière. Qu’aujourd’hui elle puisse nous redonner vie pas à pas. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

 

La Communauté de l’Emmanuel chante Venez, ayez foi. Avec eux j’entre en prière avec tout ce que je suis, mon quotidien, mon histoire, mes espérances. C’est avec tout cela que Dieu m’accueille.

 

1

Ces paroles, que Jésus prononce, viennent juste avant le dernier repas, le lavement des pieds, la trahison de Judas, son procès et sa mise à mort. J’imagine Jésus « crier » ces paroles. Elles viennent du fond de son cœur.

 

2

« Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. » Jésus nous prévient. S’il doit passer par la mort, ce ne sont cependant pas les ténèbres qui auront le dernier mot, mais la lumière. Je médite cela.

 

3

« Celui qui croit en moi, ce n’est pas en moi qu’il croit, mais en Celui qui m’a envoyé. » Au seuil de sa mise à mort, Jésus dirige notre regard vers le Père. S’il peut laisser l’humanité libre jusqu’à le crucifier, c’est qu’il veut nous donner cette vie plus forte que la mort qui vient de son Père. Je contemple cela.

 

Introduction à la deuxième écoute

Écoutons à nouveau ce passage de l’évangile de Jean en étant attentif à l’unité profonde entre Jésus et son Père pour offrir leur vie au monde.

 

Invitation à une prière personnelle

En reparcourant ce temps de prière, ce qui est venu à mon cœur, je demande à Jésus de m’ouvrir à cet indicible mystère du don de la vie qui doit traverser par la mort.

 

Prière finale

Prends, Seigneur et reçois,
toute ma liberté.
ma mémoire,
mon intelligence
et toute ma volonté;
Tout ce que j'ai et possède,
c'est Toi qui me l'as donné:
A Toi, Seigneur, je le rends
Tout est à Toi,
disposes-en selon Ton entière volonté.
Donne-moi ton amour et ta grâce :
c'est assez pour moi.