Au début de ce temps de prière demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur et nos oreilles afin d’entendre sa voix, comme la brebis entend la voix de son berger. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

 

Claire Bouchadeill chante Tel un Berger.

 

1

J’imagine la scène, je vois les juifs faire cercle autour de Jésus. On ne lui laisse aucune échappatoire. Dans un autre évangile, Jésus parle de l’enclos du bon berger d’où les brebis pouvaient entrer et sortir comme bon leur semblaient. Ici tout est fermé. J’imagine Jésus au milieu, que ressent-il ?

 

2

Reconnaître en Jésus le Christ, le Messie, est impossible pour les juifs qui l’encerclent. Il ne voit en lui qu’un simple mortel qui ne correspond pas à leurs attentes du Sauveur qui doit venir. S’il était le Messie il devrait agir puissamment pour transformer le monde. Et moi, qu’est-ce j’attends de Jésus Fils de Dieu ?

 

3

Je laisse résonner la radicalité de ces mots : « Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront et personne ne les arrachera de ma main ». Dans ce cas nos peurs n’ont plus de fondement. Je suis appelé à y croire.

 

Introduction à la deuxième écoute

Je réécoute ce passage et je prends davantage conscience de l’attachement de Jésus à ces brebis, de son attachement à moi !

 

Invitation à une prière personnelle

Je peux demander au Seigneur de m’aider à mieux le comprendre, à mieux le reconnaître, lui qui est plus grand que tout, et pourtant si proche de moi.

 

Prière finale

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Amen