Au début de ce rendez-vous avec le Seigneur, je me mets dans une position confortable, sans mollesse, pour que mon corps m’aide à prier. Avec respect, je salue le Seigneur et lui demande la grâce de mieux le connaître afin de l’aimer et le suivre davantage. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

 

Anael Pin chante le Psaume 22 (23) : Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien.

 

1

Comme souvent, Jésus parle sous forme de paraboles agraires. Je me représente la scène, toute simple, avec le pasteur, puis avec le mercenaire et le loup et, bien sûr, les brebis dans les deux cas. Je prends le temps de contempler ce que je vois, de peser les conséquences de ce que je vois.

 

2

Le verbe connaître revient plusieurs fois : connaissance des brebis par le pasteur et réciproquement, connaissance entre le Père et le Fils. Il y a comme un mouvement circulaire entre tous : une vie, un amour circulent entre tous. Qu’est-ce que cela me dit des relations des uns envers les autres ?

 

3

Donner sa vie pour la recevoir est une autre manière de parler de la relation d’amour et de liberté, de la relation filiale entre le Père et le Fils. Avoir une relation filiale avec Dieu est-ce pensable ? En ai-je le désir ? Comment entendre tout cela pour moi, pour nous aujourd’hui ?

 

Invitation à la seconde écoute

Je réécoute le passage proposé en étant sensible aux gestes entre les différents acteurs.

 

Invitation à une prière personnelle

Quelques minutes avant la fin, je reprends dans une petite conversation ce que j’ai envie de dire au Seigneur, ce que j’ai vu ou entendu et dont j’ai envie de Lui reparler. Je peux aussi Lui rendre grâces de toutes les prévenances qu’Il a pour moi et de la relation filiale à laquelle Il m’appelle.

 

Prière finale

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Amen