Au début de ce temps de prière, je laisse mes soucis de côté, Seigneur, et je te demande d’ouvrir mon cœur et mes oreilles à ta Parole. Apprends-moi à ne plus « résister à l’Esprit Saint » mais à suivre le chemin qu’il éclaire pour moi. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

 

Les séminaristes de la Maison Sainte Thérèse chantent Ô vive flamme.

 

1

Le diacre Étienne interpelle vivement le peuple, les anciens et les scribes. Il rappelle brièvement comment, tout au long de leur histoire, ils ont refusé la parole des prophètes. Le Juste lui-même, annoncé d’avance, a été tué. Je me situe auprès du peuple, des anciens ou des scribes, et j’écoute.

 

2

Le discours d’Étienne est très dur à entendre malgré sa vérité, ou peut-être à cause de sa vérité. Ces paroles deviennent insupportables et déclenchent une violence jusqu’à tuer Étienne. Qu’est-ce que cette scène éveille en moi ? Est-ce que je me reconnais parfois dans ces réactions ? Cela me renvoie-t-il à quelque chose de mon histoire ?

 

3

La mort d’Étienne ressemble à celle de Jésus. Il parle au Père, au Fils, offrant sa vie totalement et demandant le pardon de ses bourreaux. Un moment, j’évoque telles personnes injustement condamnées et demande au Seigneur de les accompagner et les soutenir.

 

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau ce passage très concret qui raconte la vie des premiers chrétiens. Je l’accueille tout simplement me laissant toucher par un mot, une attitude, une question qui m’est posée.

 

Invitation à une prière personnelle

Quelques minutes avant la fin de ce temps de prière, qu’ai-je envie de dire au Seigneur ? Je m’adresse au Père, ou au Fils puis au Père avec des mots très simples qui me viennent à l‘esprit. Si aucun mot ne vient, je peux garder le silence, comme Marie devant la croix où gît son fils.

 

Prière finale

Prends, Seigneur et reçois,
toute ma liberté.
ma mémoire,
mon intelligence
et toute ma volonté;
Tout ce que j'ai et possède,
c'est Toi qui me l'as donné:
A Toi, Seigneur, je le rends
Tout est à Toi,
disposes-en selon Ton entière volonté.
Donne-moi ton amour et ta grâce :
c'est assez pour moi.