Seigneur, merci pour ce temps de rencontre avec toi, pour me le faire désirer et me donner l’élan pour le mettre en place. Je crois que tu es là, en moi et autour de moi, même si je ne te vois pas, même si je ne te sens pas. Aide-moi à être attentif et disponible à la parole que tu m’adresses. Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

 

Nous entrons en prière avec Calm me Lord de Margaret Rizza : apaise mon âme Seigneur comme tu apaises la tempête, et enveloppe-moi de ta paix.

 

1

Les disciples passent par un moment d’épreuve, seuls au milieu de la tempête. Je contemple cette scène et je laisse cette parole retentir en moi pour un instant : « Un grand vent soufflait, et la mer était agitée ». Qu’est-ce qu’elle laisse en moi, à quoi m’invite-t-elle ?

 

2

Certes, c’était déjà les ténèbres, le vent soufflait, la mer était agitée et Jésus n’était pas encore avec eux. Mais surtout ils n’étaient plus avec Jésus, au point de ne plus le reconnaître. Je parle avec Jésus sur ma façon de vivre les moments d’épreuve dans ma vie. Je l’entends me dire « ne crains pas, je suis là avec toi ».

 

3

Merci Seigneur pour la foi en toi, pour t’avoir dans ma vie, pour avoir à qui adresser mes cris, mes peurs. Je sais que tu viens à mon secours, au secours de me doutes, de mes peurs, de mes manques de confiance en moi-même, dans la vie, en toi. Merci parce que je sais que tu es avec moi.

 

Introduction à la deuxième écoute

Écoutons à nouveau cet Évangile.

 

Invitation à une prière personnelle

À la fin de ce temps de prière, je fais mémoire de ce qui m’a particulièrement marqué : une phrase, un désir, un appel, une attitude. J’en parle à Jésus comme un ami parle à un ami, en toute confiance.

 

Prière finale

Réjouis-toi Marie, pleine de grâces ;
le Seigneur est avec toi.
Tu es bénie entre toutes les femmes
et Jésus, Ton enfant, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
prie pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.