Nous sommes invités à aller au Jourdain, là où vient de se lever un prophète. Il annonce la venue de celui qui va plonger l’humanité dans l’Esprit-Saint. Que Dieu nous accorde cette grâce d’être remis à la place qu’il nous destine, la place de son fils bien-aimé. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

 

La Communauté du Chemin Neuf chante Dieu de la vie.

 

1

Me voici au bord du Jourdain, parmi ces gens venus de partout. J’attends mon tour d’être plongé pour signifier ma volonté de revenir à Dieu. Mais voici de l’inattendu : une colombe qui vient se poser sur quelqu’un qui vient d’être plongé, et une voix qui dit : « Tu es mon Fils bien-aimé, en toi je trouve ma joie. » Je contemple.

 

2

Cette parole, elle est dite, bien sûr à celui sur qui repose l’Esprit, comme une colombe. Pourtant, elle ne cesse pas de résonner en moi, et je finis par avoir l’impression que c’est à moi aussi qu’elle est adressée. Comment serait-ce possible ? L’Esprit me serait aussi donné, et je pourrais, moi aussi, faire la joie du Père ?

 

3

Je reviens en arrière, je regarde ce que j’ai vécu les jours et semaines passés. C’est comme un rideau qui s’ouvre. Des moments reviennent à ma mémoire qui m’ont donné joie et dynamisme, mais sans pouvoir me les expliquer. C’était cela : les traces de l’Esprit qui m’est donné, comme à Jésus, pour faire la joie du Père.

 

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute de nouveau ce récit du baptême de Jésus, et j’y reconnais mon propre baptême.

 

Invitation à une prière personnelle

Au terme de cette prière, je revois le chemin parcouru. J’étais dans la foule, un parmi tous les autres ; et me voici, toujours le même, mais ayant pris conscience du don de l’Esprit qui m’est fait, l’Esprit qui me met avec le Fils unique du Père, pour être sa joie. Je rends grâce et je demande d’être fidèle à cet appel.

 

Prière finale

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Amen