Nous fêtons le Saint-Nom de Jésus, fête titulaire de l’ordre des jésuites.

Lorsqu’il fallut nommer le groupe des compagnons rassemblés avec Ignace de Loyola, ils ont déclaré ne pas vouloir d’autre nom que celui de Jésus, car « il n’y a pas d’autre nom par lequel on puisse être sauvé ». Ils s’appelèrent donc « Compagnons de Jésus », ou Jésuites. Avec eux, demandons la grâce de savoir « discerner les esprits ». Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Amen

 

1

« Tout esprit qui proclame que Jésus-Christ est venu dans la chair, celui-là est de Dieu ». Nous contemplons les Mages venus d’Orient pour adorer « le roi des juifs qui vient de naître ». Animés nous-mêmes par le même Esprit qui les a mis en marche, nous nous unissons à eux pour contempler et adorer Jésus-Christ venu dans la chair.

 

2

L’Esprit de Dieu est celui qui proclame Jésus-Christ venu dans la chair. C’est par lui seulement que nous pouvons connaître Dieu, non par des spéculations abstraites. Toute démarche contraire, prétextant rejoindre Dieu directement, ou refusant la réalité de l’Incarnation, ne vient pas de l’Esprit de Dieu. Je médite cela.

 

3

Je reconnais tout ce qui, en moi, s’oppose à ce réalisme de l’Incarnation, tout ce qui vise à pratiquer une religion séparée de la vie quotidienne ; tout ce qui, sous couvert de reconnaître pleinement la divinité du Christ, évacue son humanité ; tout ce qui cherche à évacuer la réalité du chemin à la suite de Jésus. Je rejette tout cela.

 

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute de nouveau ce passage, en remarquant le lien entre l’amour mutuel et la reconnaissance de Jésus-Christ venu dans la chair. Là est l’Esprit de Dieu.

 

Invitation à une prière personnelle

Avec les Mages, je m’adresse au Christ venu dans notre chair. Je lui rends grâce pour son Incarnation. J’en rends grâce aussi au Père et à l’Esprit, à la Trinité qui œuvre sans cesse pour le salut du genre humain. Je lui demande de savoir discerner sa présence et son travail dans le monde, et de me prendre à son service.

 

Prière finale

Âme du Christ, sanctifie-moi,
Corps du Christ, sauve-moi,
Sang du Christ, enivre-moi,
Eau du côté du Christ, lave-moi,
Passion du Christ, fortifie-moi.
Ô bon Jésus, exauce-moi.
Dans tes blessures, cache-moi.
Ne permets pas que je sois séparé de toi.
De l’ennemi défends-moi.
À ma mort appelle-moi.
Ordonne-moi de venir à toi,
Pour qu’avec tes saints je te loue,
Dans les siècles des siècles, Amen.