Aujourd'hui nous sommes vendredi 1 janvier, et l’Église fête Sainte Marie, Mère de Dieu. Toute l’équipe de Prie en Chemin, lecteurs et lectrices, rédacteurs de pistes de prière, équipe technique, responsable de la communication… bref, toute l’équipe vous souhaite une très belle année, pleine de croissance spirituelle à l’écoute de la Parole de Dieu ! Oui très belle et sainte année à chacune et à chacun !

En ce premier jour de l’année, le pape François nous invite à prier « pour que le Seigneur nous donne la grâce de vivre en pleine fraternité avec nos frères et sœurs d’autres religions, en priant les uns pour les autres, ouverts à tous. » Unissons-nous à lui, Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

 

Marie-Claire Leblanc, accompagnée par Patrick Ruby, chante Santa Maria, Strela do Dio : « Sainte-Marie, étoile du jour, montre-nous la voie vers Dieu et guide-nous. »

 

1

La lettre que saint Paul adresse aux Galates rappelle qu’avec le Christ, ce n'est pas l'application de la Loi qui sauve mais la foi en Jésus-Christ. Et pour cela Dieu s’est incarné dans un peuple précis, à un moment choisi. Il est né de Marie, une femme juive de Nazareth il y a 2000 ans. Encore habité des fêtes de Noël, je goûte, sans le maîtriser pour autant, ce rendez-vous pris par Dieu avec l’humanité.

 

2

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Dieu a choisi de faire de nous ses fils et ses filles. Chacune et chacun de nous est adopté. Un instant, sans fausse pudeur, je regarde ma vie et je prends conscience de la présence de l’Esprit de Dieu en moi. Ses appels, ses mises en garde, son lien indissoluble avec Dieu, Abba, Père.

 

3

Non plus esclaves. Non plus seulement fils ou filles de Dieu. Désormais nous sommes héritiers et héritières de Dieu. Qu’est-ce que cela fait résonner dans mon cœur ? Quel est cet héritage qui m’est promis ? Quelle est cette liberté qui m’est donnée, celle des enfants de Dieu ?

 

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau cet enseignement plein d’espérance de saint Paul.

 

Invitation à une prière personnelle

Rassemblant un moment ce que j’ai pu vivre durant ce temps de prière, je m’adresse à Dieu. Je lui dis ma joie d’avoir été choisi, d’avoir été délivré de ce qui pesait dans ma vie, ma joie de le suivre et de prendre ma part d’héritage, c’est-à-dire de témoigner de son amour pour l’humanité.

 

Prière finale

Réjouis-toi Marie, pleine de grâces ;
le Seigneur est avec toi.
Tu es bénie entre toutes les femmes
et Jésus, Ton enfant, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
prie pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.