Étienne, diacre de la première Église, est considéré comme le premier martyr, mort lapidé pour sa foi en Jésus-Christ. Au début de ce temps de prière, je demande à Dieu de m’ancrer solidement dans l’espérance que chaque vie, quel que soit son lot de souffrance, tient sa promesse d’amour. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

 

La Communauté de Taizé chante Kristus din ande : Ton Esprit Seigneur est en nous source de vie éternelle.

 

1

« Devant moi, tu as ouvert un passage » : le Psaume me rappelle que le Fils, en communion avec le Père et l’Esprit, en refusant de céder à la violence et à la vengeance, a ouvert pour chacune et chacun d’entre nous « un passage ». Je contemple la vie de Jésus, dont nous venons de célébrer la naissance. Une vie qui me m’invite à croire que l’amour est plus fort que la mort.

 

2

« Tu combles, à la face du monde, ceux qui ont en toi leur refuge. » J’entends cette invitation à demeurer au pied de la croix du Dieu crucifié, signe de sa mort et de sa résurrection. Il m’invite à oser me laisser traverser par la souffrance lorsqu’elle se présente à moi, comme Étienne en son temps et tant d’autres depuis.

 

3

Le psaume m’invite à danser de joie devant l’amour de Dieu. En regardant les jours à venir je peux me demander quelle forme cette danse de joie pourrait prendre dans ma vie en ce moment. Où puis-je faire une place pour danser de joie ?

 

Introduction à la deuxième écoute

Je me laisse porter par la force de ce Psaume et choisis un mot ou une image à retenir.

 

Invitation à une prière personnelle

À la suite d’Étienne, j’ose prononcer le nom de Dieu et exprimer mon histoire sainte. J’ose entrer en relation avec celui qui m’attend. À la fin de ce temps de prière quelle parole monte en moi devant ce Dieu qui m’abrite, me comble et me conduit ?

 

Prière finale

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Amen