Stanislas Kostka est le saint patron de la jeunesse. Le pape François disait à l’occasion du 450° anniversaire de sa mort : « Chers jeunes, soyez courageux : le monde a besoin de votre liberté d'esprit, de votre regard confiant sur le futur, de votre soif de vérité, de bonté et de beauté » Que le Seigneur nous donne à nous aussi cette liberté et cette soif. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

 

La Communauté de Taizé chante Kristus, din Ande : « Jésus, ton Esprit est en nous source de vie éternelle. »

 

1

Les premiers versets de ce psaume sont des béatitudes : « Heureux les hommes intègres, qui vivent selon la loi de Dieu. Heureux ceux qui gardent ses exigences, ils le cherchent de tout cœur ! » En écoutant ces béatitudes, je fais mémoire d’une personne qui les incarne à mes yeux. Je la confie à Dieu.

 

2

Les versets suivants m’interpellent plus directement : « De tout mon cœur, je te cherche… Dans mon cœur, je conserve tes promesses... » Qu’est-ce que chercher Dieu pour moi ? Quelles promesses ai-je reçu de lui ? Je médite cela.

 

3

Enfin, le psalmiste s’adresse à Dieu, lui fait des demandes précises : « Garde-moi de fuir tes volontés. Sois bon pour ton serviteur. Ouvre mes yeux. » A mon tour, je m’adresse à Dieu, je lui exprime ce dont j’ai le plus besoin en ce moment. Il est là, à mes côtés et m’écoute.

 

Introduction à la deuxième écoute

Écoutons à nouveau ce psaume, en nous rendant disponible à chaque mot, chaque expression.

 

Invitation à une prière personnelle

À cette seconde écoute, peut-être un mot, une expression m’a particulièrement rejoint. J’en fais la base d’une prière à Dieu. Je peux aussi demander par l’intercession de saint Stanislas Kostka, une vie simple et belle, attachée au bien.