J'accueille ce jour qui m'est donné par toi, ô Dieu ; et je me prépare à accueillir la parole que tu me fais entendre aujourd'hui à travers la bouche du prophète Ézéchiel. Je dépose à tes pieds mes préoccupations, toutes les choses à faire, pour que mon esprit et mon cœur soient pleinement à toi, ouverts et attentifs, pour ce temps de prière. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

 

La Communauté de l’Emmanuel chante J’ai vu des fleuves d’eau vive.

 

1

Ézéchiel, grand prêtre, reçoit cette vision alors qu'il est exilé à Babylone avec le peuple juif. Dans sa vision, il est guidé par un homme dans une maison d’où l'eau jaillit vers l'orient. Aux côtés des exilés, je contemple cet ouvrage de pierres d'où l'eau s'écoule avec force, évocation du futur Temple de Jérusalem tant attendu par le peuple.

 

2

« Cette eau assainit tout ce qu'elle pénètre et la vie apparaît en tout lieu où arrive le torrent. » Le nouveau temple c’est ma propre existence, unie au Christ ressuscité. Un instant je médite sur ce qui me donne réellement vie, et ce qui surgit de moi et qui donne vie à d’autres.

 

3

Le passage se termine par l’évocation d’un monde restauré, unifié, ajusté : le feuillage des arbres ne flétrira pas, chaque mois ils porteront des fruits, les fruits seront une nourriture, et les feuilles un remède. Telle est l’espérance qui habite le cœur d’Ezéchiel. Cette vision rejoint-elle ma propre espérance ?

 

Introduction à la deuxième écoute

A nouveau, réécoutons cette belle vision d’Ézéchiel.

 

Invitation à une prière personnelle

Assuré de savoir que le Christ est don d'amour infini qui donne vie, console, renouvelle, je lui confie les aspects de ma vie qui ont besoin d'être abreuvé de son eau. J'accepte de faire entrer le Christ dans toutes mes terres asséchées que je laisse de côté, par crainte, honte ou défaitisme. Je lui parle simplement comme un ami parle à un ami.

 

Prière finale

Âme du Christ, sanctifie-moi,
Corps du Christ, sauve-moi,
Sang du Christ, enivre-moi,
Eau du côté du Christ, lave-moi,
Passion du Christ, fortifie-moi.
Ô bon Jésus, exauce-moi.
Dans tes blessures, cache-moi.
Ne permets pas que je sois séparé de toi.
De l’ennemi défends-moi.
À ma mort appelle-moi.
Ordonne-moi de venir à toi,
Pour qu’avec tes saints je te loue,
Dans les siècles des siècles, Amen.