C’est dimanche, et les chrétiens se souviennent en ce jour de la résurrection de Jésus. Que ce temps de méditation de la Parole de Dieu, me donne de vivre plus uni à lui, veillant à sa venue au cœur de ma vie. Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

 

Les moines de l’Abbaye de Tamié chantent Ô Père des lumières. Avec eux, je guette la lumière du ressuscité qui s’annonce à l’horizon.

 

1

“Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.” Les insouciantes étaient invitées mais elles n’avaient pas prévu de réserve d’huile et les autres ne peuvent leur en donner. Pourquoi ? Peut-on réviser un examen à la place d’un autre ? Peut-on aimer à la place d’une autre ? Je médite cela.

 

2

“Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.” Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Elles ont désiré être avec l’époux, elles en ont pris les moyens et elles partagent sa joie. Avec elles je me réjouis en imaginant l’accueil et les attentions données et reçues.

 

3

« Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure ». L’époux c’est Jésus. Est-ce que je désire être avec lui ? Est-ce que j’en prends les moyens ? À quel moyen est-ce que je pense ? la prière ? l’attention à l’autre, en particulier le plus pauvre ? J’en parle à Dieu.

 

Introduction à la deuxième écoute

Écoutons à nouveau cette parabole où Jésus veut nous alerter sur les conséquences de ce que nous faisons ou de ce que nous oublions.

 

Invitation à une prière personnelle

À la fin de ce temps de prière, je demande à Jésus de désirer être avec lui aujourd’hui et demain, et de recevoir la force d’en prendre les moyens aujourd’hui.